Nos guides

La baignoire est une des pièces maîtresses de toute salle de bain qui se respecte. Bien qu'elle perde de plus en plus de terrain au profit de la douche, la baignoire a encore de beaux jours devant elle. Disponible dans de nombreuses tailles, formes, ou matières, elle offre une multitude de possibilités pour répondre aux besoins et aux goûts des plus exigeants.

Comment bien choisir sa baignoire ?

Vous souhaitez rénover votre salle de bain ? Profitez-en pour remplacer votre ancienne baignoire par une baignoire adaptée à vos goûts actuels ! Voici les principaux critères à prendre en compte pour choisir sa baignoire :

  • le type d'usage : si la baignoire est destinée aussi bien à des adultes qu'à des enfants, faciliter le passage du mode "douche" au mode "baignoire" ; si celle-ci est prévue pour la détente, optez plutôt pour une baignoire de type "balnéo"
  • la forme : en fonction de la configuration de votre salle de bain, vous pourrez opter pour le type de baignoire le plus adapté
  • la taille de la baignoire : elle doit être suffisamment grande pour pouvoir s'y installer confortablement, tout en prenant en compte l'espace disponible et la circulation au sein de la salle de bain (au moins 60 cm sont nécessaires devant le bain pour pouvoir circuler sans encombres)
  • la matière : un grand choix de matériaux s'offre à vous en fonction du rendu et des caractéristiques recherchés (acrylique, fonte, solid surface...).

Baignoire : quel usage comptez-vous en faire ?

L'usage de votre baignoire est un critère essentiel : il va déterminer le type de baignoire vers lequel vous allez vous orienter. On distingue plusieurs types de baignoires :

  • baignoire classique : il s'agit de la baignoire rectangulaire la plus couramment installée. Particulièrement adaptée aux salles de bain de taille moyenne, elle est généralement placée contre un mur.
  • baignoire douche : le combiné baignoire-douche est le tout-en-un idéal pour répondre aux besoins d'une famille. Dans ce type de baignoire, l'une des extrémités est élargie pour créer un véritable espace de douche.
  • baignoire avec porte : particulièrement utile aux personnes à mobilité réduite, la baignoire à porte permet d'accéder facilement à sa baignoire sans avoir à l'enjamber. Ce type de baignoire existe dans différents formats : position assise, position couchée, avec siège élévateur...
  • baignoire balnéo : équipée de buses de massage (qui injectent de l'air ou de l'eau sous pression), la baignoire balnéo permet de bénéficier des bienfaits de l'hydromassage sans avoir à se rendre dans un institut spécialisé. Ce type de baignoire se décline dans tous les formats (rectangulaire, angle, rond, carré...), et existe en version 2 places et plus. A ne pas confondre avec le spa (ou jacuzzi), dont l'eau doit être traitée et filtrée, mais ne doit être évacuée que 3 à 6 fois par an.
  • baignoire 2 places (ou baignoire double) : de même longueur qu'une baignoire standard, elle est suffisamment large pour pouvoir accueillir 2 personnes, soit face à face (au moins 150 cm de large sont alors nécessaires), soit côte à côte (dans ce cas, la largeur tourne autour de 240 cm).
  • baignoire lumineuse : la solution parfaite pour apporter une ambiance tamisée à une salle de bain design, grâce à des LED intégrées directement dans l'épaisseur du matériau (du polyéthylène).
Baignoire ronde encastrée au sol

Envie de rénover votre salle de bain ?

Obtenez une estimation maintenant

La forme de votre baignoire

Une fois le type de baignoire défini, vous allez pouvoir définir la forme de baignoire la plus appropriée, en prenant en compte les contraintes de votre salle de bain et l'espace disponible. Voici les différentes formes possibles pour une baignoire :

  • baignoire droite ou rectangulaire : ce format reste le plus courant, car celui-ci a su évoluer avec son temps pour s'adapter aux tendances actuelles (formes plus carrées, épurées...).
  • baignoire carrée : ce type de baignoire convient aussi bien aux petites salles de bain (dans son format 120 x 120 cm, par exemple) qu'aux grandes (certains modèles peuvent atteindre 200 x 200 cm et plus).
  • baignoire sabot : sa taille réduite en fait une solution intéressante pour les petites salles de bain. Dans ce type de baignoire, plus haute qu'une baignoire classique, on prend son bain en position assise.
  • baignoire d'angle (ou quart de rond) : souvent considérée comme une solution pour optimiser l'espace, elle occupe en réalité une surface non négligeable (à partir de 130 x 130 cm, tout de même). Elle a l'avantage de pouvoir être installée dans un coin difficile d'accès (sous pente, par exemple).
  • baignoire asymétrique : c'est la baignoire idéale pour combiner confort et gain de place, car elle s'adapte à la configuration de votre salle de bain tout en optimisant l'emprise au sol.
  • baignoire ronde (ou ovale) : souvent privilégiée pour les baignoires balnéo, ce format de baignoire très design peut aussi bien être placé au centre d'une pièce (en îlot ou dans le sol) que dans un coin de votre salle de bain. Prévoyez une surface d'au moins 160 cm de diamètre pour son installation.
Baignoire asymétrique encastrée

Quelles sont les tailles possibles pour votre baignoire ?

La plupart des modèles de baignoires sont disponibles dans plusieurs tailles, pour pouvoir s'adapter aux besoins de chacun. Voici quelques dimensions standard en fonction de la forme de baignoire souhaitée :

  • baignoire sabot : de 105 x 70 cm à 150 x 70 cm
  • baignoire droite / rectangulaire ou ovale : 170 x 70 cm, 170 x 75 cm, 180 x 80 cm
  • baignoire asymétrique : 160 x 90 cm, 170 x 90 cm
  • baignoire d'angle : de 120 x 130 cm à 200 x 200 cm
  • baignoire douche : 160 x 80 cm (partie douche) / 70 cm (partie bain), 170 x 80/70 cm, 170 x 90/70 cm
  • baignoire carrée : de 120 x 120 cm à 200 x 200 cm
  • baignoire ronde : de 130 cm à 180 cm de diamètre.

Bien entendu, ces modèles peuvent être disponibles dans davantage de dimensions en fonction de la marque choisie. Pour les plus exigeants, certaines marques proposent même des baignoires sur-mesure.

Quant à la hauteur d'une baignoire, celle-ci se situe généralement autour de 55 cm. Certaines baignoires îlots peuvent néanmoins atteindre 60 cm de hauteur, voire plus. A l'inverse, les baignoires encastrables sont souvent plus basses, et démarrent même à partir de 40 cm.

Baignoire îlot de forme ovale

Estimez la rénovation de votre salle de bain

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Baignoire : quel matériau choisir ?

Le matériau utilisé est un élément essentiel dans le choix d'une baignoire. En effet, celui-ci déterminera : la robustesse de la baignoire et sa longévité, sa facilité d'entretien, l'aspect esthétique, le poids de la baignoire, ou encore le choix des formes possibles.

  • fonte émaillée : ce matériau est apprécié pour sa robustesse (résistance aux chocs et rayures), sa facilité d'entretien et ses propriétés isolantes, mais est assez lourd (plus de 100 kg) et le choix des modèles est souvent limité.
  • acier émaillé : comme la fonte, l'acier est résistant aux chocs et aux rayures, mais a l'avantage d'être léger et relativement bon marché. En revanche, c'est une matière peu isolante, sonore et qui s'écaille dans le temps.
  • acrylique : la plupart des baignoires actuelles sont conçues dans cette matière de synthèse. En effet, l'acrylique présente de nombreux atouts : c'est une matière légère, économique, isolante, et qui peut prendre de nombreuses formes. Mais c'est un matériau non recyclable, peu résistant aux chocs et aux rayures, dont la durée de vie est limitée (5 ans, en moyenne).
  • acrylique renforcé (Biocryl, Toplax, Quaryl...) : certains acryliques ont été renforcés pour améliorer leur durabilité. Ainsi, le Biocryl limite la prolifération des bactéries et le dépôt de calcaire. Le Toplax offre une bonne résistance aux chocs et une bonne adhérence, tout en étant recyclable. Autre matériau intéressant, le Quaryl est un matériau résistant aux chocs et aux rayures, antidérapant, facile à nettoyer, mais plus coûteux.
  • solid surfaces (ex : Corian) : composés d'éléments naturels, comme la pierre, et de résine, ces matériaux offrent une bonne résistance aux chocs et aux bactéries, gardent bien la chaleur, et sont aisés à entretenir. Ils sont en revanche très onéreux.
  • polyéthylène (Plasticryl) : cette résine à la fois tiède et agréable au toucher permet de concevoir des baignoires lumineuses à LED. C'est également un matériau résistant aux chocs et recyclable.
  • béton : matériau intéressant pour ceux qui souhaitent réaliser une baignoire sur-mesure, le béton est coulé dans un coffrage. Si la matière est plutôt bon marché, le savoir-faire de l'artisan sera en revanche plus coûteux.
  • pierre naturelle : particulièrement esthétique, une baignoire en pierre naturelle doit généralement être réalisée sur-mesure par un tailleur de pierre. Le poids d'une telle baignoire peut être très élevé (pose déconseillée sur parquet ou en étage).
  • verre : très design, ce matériau se révèle peu pratique à l'usage (fragile, glissant) et difficile à entretenir (traces de calcaire).
  • bois : choisi pour son aspect naturel et authentique, seules des essences de bois imputrescibles peuvent être utilisées. Outre son côté chaleureux, le bois est résistant, facile à entretenir, recyclable, et constitue un excellent isolant thermique.
Baignoire d'angle pour 2 personnes

Quel type de pose pour votre baignoire ?

Le type de pose de votre baignoire dépend à la fois de la configuration de la pièce où elle sera installée et du rendu esthétique que vous souhaitez obtenir. Il existe principalement 4 types de pose pour une baignoire :

  • baignoire encastrable sur podium : la baignoire est posée sur un caisson, et peut être placée aussi bien contre un mur, que dans un coin, ou même au centre de la salle de bain. Le pourtour est habillé d'un tablier, lui-même recouvert d'un revêtement mural (carrelage, lambris, mosaïque, béton...). Ce type de pose permet à la fois de personnaliser l'aspect de votre baignoire en fonction de la déco de votre salle de bain et de masquer la plomberie.
  • baignoire encastrable au sol : le bain est encastré dans le sol et ressemble alors à une petite piscine. Réservé aux grandes salles de bain situées en rez-de-chaussée, ce type d'installation s'avère complexe. En effet, il faut prévoir les tuyaux d'arrivée et d'évacuation d'eau dans le sol, encastrer la robinetterie, tout en créant une trappe d'accès aux canalisations.
  • baignoire îlot : très en vogue, ce type de pose consiste à installer la baignoire au centre de la pièce pour la mettre en valeur. La salle de bain doit donc être de taille conséquente. Esthétique par nature, la baignoire îlot se pose directement sur le sol, sans habillage particulier. Comme pour la baignoire au sol, ce type de pose implique d'encastrer les canalisations dans le sol.
  • baignoire sur pieds : appréciée pour son côté rétro, la baignoire sur pieds est également très tendance. Ce type de baignoire peut aussi bien être posé en îlot, que contre un mur, ou en angle. Les contraintes techniques sont généralement les mêmes que pour une installation en îlot, car on va chercher à dissimuler la tuyauterie dans le sol.
Baignoire rétro sur pieds

Besoin de professionnels vérifiés pour rénover votre intérieur ?

Obtenez un prix maintenant

Baignoire : quel prix envisager ?

Le prix moyen d'une baignoire est généralement estimé en fonction de l'usage que vous en ferez ou du matériau dans lequel elle est conçue. Bien entendu, il vous faudra ajouter à ce prix les frais liés à la pose et le coût des accessoires (robinetterie, douchette, flexible, barre de douche, habillage, pare-baignoire, poignée...). Voici quelques estimations de prix pour une baignoire de taille standard :

Prix d'une baignoire en fonction du matériau (hors pose)

Type de baignoire Prix moyen
Baignoire en fonte émaillée de 700 à 2 000 €
Baignoire en acier émaillé de 200 à 400 €
Baignoire en acrylique de 100 à 400 €
Baignoire en acrylique renforcé de 300 à 900 €
Baignoire en solid surface de 2 000 à 4 500 €
Baignoire en polyéthylène de 900 à 1 500 €
Baignoire en pierre naturelle de 3 000 à 8 000 €
Baignoire en béton de 2 000 à 4 000 €
Baignoire en verre de 8 000 à 14 000 €
Baignoire en bois de 700 à 5 000 €

Prix d'une baignoire par type d'usage (hors pose)

Type d'usage Prix moyen
Baignoire douche de 150 à 7 500 €
Baignoire 2 places de 500 à 1 000 €
Baignoire balnéo de 700 à 6 500 €
Spa (Jacuzzi) de 4 000 à 30 000 €
Baignoire avec porte de 2 000 à 10 000 €

Prix de pose d'une baignoire

Type de prestation Prix moyen
Remplacement par une baignoire équivalente 250 €
Raccordement au réseau d'eau de 400 à 1 000 €
Habillage d'un tablier (pose d'un revêtement) de 20 à 200 € / m²