Nos guides
  1. Travauxlib
  2. Parquet
  3. Pose de Parquet

La pose d'un parquet ou d'un stratifié peut être réalisée de différentes manières, et dépend notamment du type de parquet choisi et de la nature de son support. On peut également choisir le sens de pose de son parquet, et, éventuellement, un motif de pose.

Les différents types de pose de parquet

Pose flottante, clouée ou collée ? Le choix de la technique de pose d'un parquet se fait notamment en fonction du type de parquet souhaité, du support sur lequel il sera installé, de l'usage de la pièce concernée, ou encore de la présence d'un sol chauffant. Découvrez ce qui distingue chaque type de pose :

Pose flottante : simple et peu coûteuse

La pose flottante est la technique la plus courante, aussi bien en neuf qu'en rénovation. A la fois simple à exécuter et peu coûteuse, elle consiste à clipser (le plus souvent) ou coller les lames de parquet entre elles, sans que l'ensemble ne soit fixé au sol. On parle alors de "parquet flottant".

Ce type de pose peut être réalisé sur la majorité des supports : chape de béton, ancien parquet, carrelage, PVC, ou panneaux de fibres de bois... Mais il nécessite au préalable d'installer une sous-couche technique (mousse ou liège), qui permet à la fois d'améliorer l'isolation thermique et phonique du parquet. Il est également possible de poser un parquet flottant directement sur une moquette rase, sans sous-couche isolante.

Le pose flottante n'est possible que pour les parquets contrecollés et les sols stratifiés, uniquement si leur épaisseur totale se situe entre 10 et 23 mm d'épaisseur.

Le prix à envisager pour la pose d'un parquet flottant (hors prix du parquet, matériel lié à la pose, et finition) est d'environ 25 à 30 € HT / m².

Pose de parquet flottant

Pose clouée : complexe mais durable

La pose clouée est la méthode traditionnelle par excellence pour poser un parquet ou remplacer un parquet ancien. C'est également la plus coûteuse, car la plus longue à réaliser. Il s'agit ici de clouer les lames de parquet perpendiculairement sur des pièces de bois appelées "lambourdes", elles-mêmes clouées perpendiculairement sur des supports de bois (les "solives") ou collées sur sur une dalle de béton. Idéalement, les lambourdes ou solives doivent être fixées sur une sous-couche technique, pour améliorer l'isolation phonique et thermique du sol.

Notez que la pose clouée d'un parquet implique une surélévation du niveau du sol comprise entre 50 et 100 mm. Un parquet cloué ne peut donc être envisagé que lors d'une construction ou d'une rénovation importante.

Il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel pour clouer un parquet, car cette technique nécessite un certain savoir-faire pour être réalisée dans les règles de l'art et éviter les risques de grincements.

Seuls les parquets en bois massif et contrecollés de 20 mm d'épaisseur minimum peuvent bénéficier de ce type de pose.

La pose clouée coûte de 35 à 45 € HT / m² (hors prix du parquet, matériel lié à la pose, et finition).

Pose de parquet cloué

Vous souhaitez faire poser du parquet ?

Obtenez une estimation maintenant

Pose collée : économique et adaptée au chauffage au sol

La pose collée est une technique fréquemment utilisée pour la mise en place de parquets massifs minces (10 à 15 mm) ou de contrecollés sans système de clipsage. C'est également la technique à privilégier pour la pose de parquets contrecollés sur chauffage au sol.

Concrètement, la pose collée consiste à coller des lames de parquet directement sur une surface plane (chape de béton, carrelage, panneaux de particules, ou ancien parquet). Cette technique de pose limite les bruits de pas et offre un bon confort de marche.

Il est possible de mettre en place une sous-couche isolante adaptée à la pose collée (généralement du liège ou une sous-couche technique de type "Acouflex" de Sika), qui devra être collée sur toute la surface à couvrir, au-dessus de laquelle sera fixé le parquet.

La pose collée nécessite un temps de séchage de 24 h minimum et ne peut être utilisée qu'en intérieur.

Le tarif d'une pose collée se situe entre 25 et 35 € HT / m² (hors prix du parquet, matériel lié à la pose, et finition).

Pose de parquet collé

Techniques de pose possibles en fonction du type de parquet

Parquet / Type de pose Pose flottante Pose clouée Pose collée
Parquet massif -
Parquet contrecollé √ (*)
Stratifié - -

(*) Un parquet contrecollé peut être cloué uniquement si celui-ci présente une épaisseur d'au moins 20 mm.

Parquet : sens de pose et motifs populaires

Avant de poser du parquet, il est important de bien réfléchir à la manière dont seront disposées les lames, afin de ne pas perdre de temps pendant les travaux et d'éviter les éventuelles erreurs. On effectue alors ce que l'on appelle le calepinage, qui consiste à étudier sur une feuille de papier la meilleure façon d'agencer les lames entre elles, de créer des motifs, tout en respectant un sens de pose. Cela permettra également d'anticiper les découpes.

Quel sens de pose pour votre parquet ?

Le sens de pose d'un parquet a une influence directe sur la perception que l'on a de l'espace au sein d'une pièce. Le plus souvent, on pose un parquet dans le sens de la principale source de lumière et de l'accès principal à la pièce concernée. En fonction de la configuration de la pièce, on va ensuite choisir le sens de pose des lames, qui contribuera à produire un effet d'optique :

Pose verticale

Pose parquet verticale

C'est le sens de pose conseillé pour une pièce peu profonde. En disposant les lames de parquet parallèlement au mur le plus long, on va créer une impression de profondeur dans la pièce.

Pose horizontale

Pose parquet horizontale

Ce sens de pose est suggéré pour les pièces étroites. Les planches sont posées dans le sens de la largeur afin de donner l'impression que la pièce est plus vaste.

Pose en diagonale

Pose de parquet en diagonale

On privilégie ce sens de pose pour les petites pièces que l'on souhaite dynamiser. La pose s'effectue généralement à un angle de 45 degrés pour maximiser l'effet de grandeur. Elle génère davantage de chutes que les poses classiques (10 %, contre 5 à 8 % pour la pose verticale ou horizontale).

Estimez le prix de pose de votre futur parquet

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Motifs de pose de parquet : donnez du caractère à votre parquet !

Il existe de nombreux motifs de pose de parquet, qui permettront de donner un style original à votre intérieur. Voici une sélection des motifs de pose les plus connus :

Motif à l'anglaise "à coupe perdue"

Pose parquet à l'anglaise - Coupe perdue

C'est le motif de pose de parquet le plus répandu. Des lames de largeur identique mais de longueur différente sont disposées de façon parallèle. Au sein d'une même rangée, les lames ont des longueurs variables et les joints sont répartis de manière irrégulière.

Motif à l'anglaise "à coupe de pierre"

Pose parquet à l'anglaise - Coupe de pierre

Le principe est le même que pour la pose "à coupe perdue", sauf que les lames sont de largeur et de longueur identiques, et qu'elles se terminent systématiquement à la moitié des lames adjacentes. Les joints sont donc alignés toutes les deux rangées.

Motif à la française

Pose de parquet à la française

Ce motif de parquet associe des lames de longueur et largeur différentes disposées parallèlement. Les joints sont répartis de manière irrégulière.

Motif "point de Hongrie"

Pose de parquet chevrons ou point de Hongrie

Couramment appelé "parquet à chevrons", ce motif typique des appartements haussmanniens assemble des lames de même taille, inclinées de 45 à 60 degrés, et disposées parallèlement entre elles par travée.

Motif "à bâtons rompus"

Pose de parquet à bâtons rompus

Des lames de même taille sont posées entre elles de façon perpendiculaire : le petit côté d'une lame va être juxtaposé au grand côté d'une autre lame pour former un angle droit.

Motif en échelle

Pose de parquet en échelle

Des rangées de lames fines sont entrecoupées perpendiculairement par des lames larges, mais courtes. Le motif obtenu ressemble à des échelles alignées.

Motif en damier ou mosaïque

Pose de parquet en mosaïques ou damiers

Il s'agit de panneaux carrés composés de lamelles pré-assemblées qui se posent comme du carrelage, en pose droite ou en diagonale.

Motif "pont de bateau"

Pose de parquet pont de bateau

Le motif "pont de bateau" est composé de lames étroites de même largeur, généralement dans une essence de bois exotique. Ce motif se caractérise notamment par la présence de joints noirs étanches entre chaque rangée.

Motif marqueterie

Pose de parquet marqueterie

Ce motif de parquet est présenté sous forme de panneaux carrés sur lesquels sont assemblés des lamelles de bois de couleurs différentes. Certaines lamelles forment des carrés concentriques, tandis que d'autres coupent ces carrés en formant des croix.

Vous souhaitez rénover votre intérieur ?

Obtenez un prix maintenant

Motif Versailles

Pose de parquet Versailles

Le motif Versailles, sous forme de panneaux, est composé de lamelles orientées en diagonales qui s’entremêlent, elles-mêmes encadrées par des lamelles plus larges formant un carré. La longueur des côtés de ce carré ne dépasse jamais 120 cm.

Motif Chantilly

Pose de parquet Chantilly

Ce motif, proposé sous forme de panneaux, ressemble à celui du parquet "Versailles". A la différence de celui-ci, les lamelles du parquet "Chantilly" sont entremêlées perpendiculairement aux côtés du carré qui les encadre.

Parquet : en savoir plus