Vous souhaitez poser du carrelage dans votre cuisine, votre salle de bain ou votre buanderie ? Le prix de pose d’un carrelage au m² varie en fonction de nombreux paramètres, parmi lesquels la superficie à carreler, le matériau utilisé ou encore la technique de pose utilisée.

De quels éléments dépend le prix de pose d’un carrelage ?

Pour calculer le prix de pose d’un carrelage, plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

  • la surface à couvrir
  • le matériau utilisé
  • le format des carreaux
  • l’état du support
  • le type de pose
  • le sens ou motif de pose
  • les finitions.

La surface à carreler

De manière générale, plus la surface à couvrir est grande, plus le prix du carrelage à poser augmente. A l’inverse, le tarif de pose du carrelage par un professionnel est souvent dégressif : plus il y a de mètres carrés à carreler, plus le prix de pose au m² diminue.

Tarif d'un carrelage en fonction de la surface à couvrir

Rénovation complète d'une cuisine avec pose de carrelage au sol et au niveau de la crédence. Voir ce projet

Le type de carrelage

Le type de carrelage a une influence non négligeable sur le prix. Si l’on peut trouver du carrelage en grès cérame de qualité correcte à partir de 20 € / m², le prix d’un carrelage en pierre naturelle haut de gamme peut facilement dépasser 200 € / m².

Prix au m² d’un carrelage en grès cérame

Le grès fait partie des matériaux les plus utilisés en carrelage. Il est notamment apprécié pour sa robustesse, sa facilité d’entretien (à l’eau mélangée à du liquide vaisselle) et son excellent rapport qualité/prix. Le grès est disponible dans une large gamme de coloris et permet d’imiter différents matériaux tels que le bois, la pierre naturelle ou même le béton. De plus, il se décline en plusieurs variantes, chacune ayant des caractéristiques propres : 

  • le grès cérame pleine masse, coloré dans la masse (choix de couleurs limité), mat, et réputé pour sa solidité sans égal, est plutôt destiné aux collectivités
  • le grès cérame émaillé, revêtu d’une couche d’émail décorative, est un matériau plus fragile, mais offrant une large palette de couleurs et de motifs
  • le grès cérame poli, dont la surface a été polie au disque de diamant, présente un aspect brillant. Également fragile, sa surface doit être traitée pour résister à l’eau.

Le prix d’un carrelage en grès cérame (hors pose) varie de 20 à 120 € / m²

Vous souhaitez rénover votre intérieur ?

Obtenez une estimation maintenant

Coût d’un carrelage en faïence

Réservée à la pose murale, la faïence peut prendre de nombreuses formes et couleurs. D’aspect brillant, elle est particulièrement sensible aux taches et aux chocs, mais s’entretient facilement à l’eau savonneuse. Elle est souvent choisie pour recouvrir les murs d’une salle de bain ou la crédence d’une cuisine.

Pour un carrelage en faïence, le tarif (hors pose) oscille entre 20 et 150 € / m²

Prix de pose carrelage en faïence

Pose d'un carrelage en faïence dans un restaurant - Crédit : Ascot Ceramiche

Prix d’un carrelage en pierre naturelle

Le carrelage en pierre naturelle est apprécié pour sa longévité, son authenticité, et son côté noble. Du fait du poids généralement élevé de ce type de carrelage, celui-ci est principalement destiné à être posé en rez-de-chaussée. Son prix, qui peut aller de 30 € / m² à plus de 200 € / m², varie essentiellement en fonction du type de pierre utilisé et de sa qualité :

  • l’ardoise : peu poreuse, résistante au froid et aux taches, elle se décline dans différents coloris (surtout dérivés du gris) et s’entretient facilement à l’eau savonneuse ou javellisée. Prix (hors pose) : 30 à 60 € / m²
  • le granit : le carrelage en granit est plébiscité pour sa solidité, sa simplicité d’entretien (eau savonneuse ou détergent non abrasif), et sa grande variété de nuances très esthétiques. Tarif (hors pose) : 60 à 200 € / m²
  • le marbre : plus fragile que l’ardoise ou le granit, le marbre est sensible à l’eau, aux taches et aux chocs, et son entretien est délicat (détergent neutre ou doux). Carrelage noble par excellence, il peut prendre de nombreuses teintes (blanc, rosé, brun, vert…). Prix (hors pose) : 45 à 200 € / m²
  • le travertin : le carrelage en travertin est apprécié pour son aspect naturel et rustique. Relativement fragile, il doit être traité contre l’humidité et les taches et doit être entretenu de façon régulière à l’eau savonneuse. Prix (hors pose) : 30 à 60 € / m²
  • la pierre calcaire : déclinée dans de nombreuses couleurs naturelles (rose, beige, gris…), cette pierre sensible aux taches est assez facile à entretenir. Tarif (hors pose) : 40 à 100 € / m²

Tarif d’un carrelage en terre cuite

Choisi pour sa solidité et son authenticité, le carrelage en terre cuite peut revêtir différents aspects, du beige au pourpre, en passant par le rose. Il peut prendre des formes variées : carreaux, briques, pavés, ou tomettes. Sensible à l’eau et aux taches, la terre cuite doit être régulièrement entretenue à l’huile de lin pour conserver son aspect et ses propriétés.

Le coût d’un carrelage en terre cuite (hors pose) se situe entre 30 et 100 € / m²

Tarif d'un carrelage en terre cuite au mètre carré

Prix au m² des carreaux de ciment

Recherchés pour leur côté esthétique et leur résistance, les carreaux de ciment se déclinent dans de nombreux motifs et conviennent aussi bien aux pièces sèches qu’aux pièces humides. Ils se nettoient facilement à l’aide d’un mélange d’eau et de savon neutre et doivent être traités une fois par an à l’aide d’une solution à base de résine, de cire ou de vernis.

Pour des carreaux de ciments, le prix (hors pose) est compris entre 35 et 150 € / m²

Prix d’un carrelage au m² selon le matériau utilisé

Type de carrelage Prix du carrelage au m² TTC (hors pose) Prix de pose seule au m² HT
Grès cérame 20 à 120 € / m² 30 à 70 € / m²
Faïence 20 à 150 € / m² 20 à 30 € / m²
Ardoise 30 à 60 € / m² 40 à 80 € / m²
Granit 60 à 200 € / m² 40 à 80 € / m²
Marbre 45 à 200 € / m² 40 à 80 € / m²
Travertin 30 à 60 € / m² 40 à 80 € / m²
Pierre calcaire 40 à 100 € / m² 40 à 80 € / m²
Terre cuite 30 à 100 € / m² 60 à 80 € / m²
Carreaux de ciment 35 à 150 € / m² 30 à 70 € / m²

Estimez le montant de vos travaux

Bénéficiez des avantages de hemea (ex-Travauxlib) : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement sur-mesure, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Le format des carreaux

La taille des carreaux peut également avoir un impact sur le tarif de pose d’un carrelage. En effet, plus les carreaux sont grands, plus leur manipulation est délicate, et plus la quantité de colle (si c’est ce type de pose qui est choisi) apposée sur ces derniers est importante. Il est notamment nécessaire de procéder à un double encollage du carrelage à partir de 45 x 45 cm, et la présence d’un second carreleur peut être requise pour la manipulation des carreaux à partir de 60 x 60 cm. Dès lors, on peut considérer que le prix de pose d’un carrelage grand format sera plus élevé que celui d’un carrelage aux dimensions standard.

Influence de la taille des carreaux sur le prix du carrelage et de sa pose

Pose d'un carrelage aux formes originales dans une cuisine ouverte - Voir ce projet

L'état du support à carreler

L’état du support destiné à recevoir un carrelage joue un rôle essentiel dans le calcul du prix de pose. La pose d’un carrelage nécessite généralement une surface à la fois plane, saine et propre. Dans le cas contraire, un travail de préparation doit être effectué par le carreleur avant la pose du carrelage :

  • si le sol présente des irrégularités, le carreleur devra procéder à un ragréage pour corriger les défauts et obtenir une surface parfaitement plane (25 € / m² en moyenne)
  • en cas de sol humide, celui-ci devra être séché et protégé à l’aide d’un traitement hydrofuge (comptez en moyenne 15 € / m²)
  • si le sol laisse apparaître des moisissures, un produit spécifique devra être appliqué pour les traiter (15 € / m² en moyenne)
  • si la surface du sol est poudreuse ou que l’on souhaite recouvrir un revêtement existant (carrelage, plancher en bois…), une primaire d’accrochage devra être appliquée pour permettre l’adhérence (à partir de 20 € / m²).

Avant d’envisager la pose d’un carrelage au-dessus d’un carrelage existant, il faut s’assurer que sa surface soit totalement plane, que les carreaux soient en bon état et adhèrent parfaitement au support. Si ces conditions ne sont pas réunies, il faudra procéder à la dépose de l’ancien carrelage avant de pouvoir poser le nouveau. Cette dépose implique des frais supplémentaires (de 15 à 25 € / m²).

Prix au m² des travaux précédant la pose d’un carrelage

Prestation de préparation Prix au m² HT
Ragréage 15 à 35 € / m²
Dépose ancien carrelage 15 à 25 € / m²
Traitement hydrofuge 10 à 20 € / m²
Traitement anti-moisissures 10 à 20 € / m²
Primaire d’accrochage 20 à 30 € / m²
Coût à prévoir pour la préparation d'une pose de carrelage

Mise en place d'un ragréage pour aplanir le sol avant la pose d'un carrelage - Crédit : Weber

Le type de pose du carrelage

On distingue trois types de pose pour du carrelage, dont le tarif varie essentiellement en fonction de la complexité d’exécution :

La pose scellée

C’est la technique traditionnelle pour poser un carrelage. Elle nécessite la mise en place d’une chape de mortier (mélange de ciment, de sable et d’eau) au-dessus d’une chape de ciment sèche. Recommandée pour les sols irréguliers (car elle permet d’en corriger les défauts) et les pièces humides, la pose scellée ne peut être appliquée qu’au sol et requiert certaines compétences techniques pour être exécutée dans les règles de l’art. La complexité de cette technique la rend particulièrement onéreuse : de 50 à 80 € / m².

La pose collée

Plus simple à exécuter, la pose collée consiste à poser le carrelage sur un support préexistant (sol ou mur). Il peut s’agir d’une chape de ciment brute, d’un ancien carrelage, voire même d’un plancher en bois. Ce type de pose ne peut être réalisé que sur une surface parfaitement plane, propre et saine. Si le sol présente des défauts ou n’est pas totalement plat, il faudra procéder à un ragréage pour le corriger. Technique la plus répandue, la pose collée est proposée à un tarif plus abordable que la pose scellée : de 35 à 60 € / m².

Prix de la pose collée d'un carrelage

La pose clipsée

Facile à mettre en place, la pose clipsée est apparue plus récemment sur le marché. Avec cette méthode, comparable à la pose d’un parquet flottant, les carreaux sont posés au sol et clipsés les uns aux autres, sans avoir besoin d’ajouter des joints. Si la pose clipsée s’avère peu complexe, le carrelage clipsable, dont la gamme reste limitée, est plus onéreux qu’un carrelage classique (à partir de 35-40 € / m² pour un carrelage de qualité). De plus, la résistance aux chocs et la longévité d’un carrelage clipsable reste inférieure à celle d’un carrelage classique posé à l’aide de colle ou de mortier.

Tarif de pose d’un carrelage en fonction de la technique utilisée

Technique de pose Prix de pose du carrelage au m² HT
Pose collée 35 à 60 € / m²
Pose scellée 50 à 80 € / m²
Pose clipsée 20 à 30 € / m²

Envie de rénover votre intérieur ?

Obtenez un prix maintenant

Le sens ou le motif de pose d’un carrelage

Il existe de nombreux sens et motifs de pose, dont certains peuvent coûter plus de 40 % plus cher qu’une pose classique (pose droite). Parmi les plus courants, on peut citer :

  • la pose droite : des carreaux de taille identique sont alignés le long du mur à angle droit. C’est la méthode la plus courante et la moins onéreuse.
  • la pose en décalé ou “à joints contrariés” : il s’agit d’une pose droite où chaque rangée de carreaux est décalée d’un demi-carreau ou d’un tiers de carreau par rapport à la rangée voisine. Plus complexe, cette pose requiert un certain savoir-faire.
  • la pose en diagonale : cette pose suit un axe orienté à 45 degrés par rapport à l’angle des murs et permet de donner davantage de profondeur à une pièce. Cette méthode est assez coûteuse.
  • la pose en damier : les carreaux sont disposés en alternant deux couleurs, de façon à reproduire le motif d’un plateau de jeu de dames.
  • la pose avec cabochons : des carreaux de petite taille sont disposés aux coins de carreaux de format standard.

On pourrait également parler des carrelages imitant l’aspect du parquet, dont les motifs de pose sont empruntés à ceux habituellement réalisés par les parqueteurs : coupe perdue, point de Hongrie (ou chevrons), bâtons rompus…

Prix de pose du carrelage en fonction du sens ou du motif de pose

Motif ou sens de pose du carrelage Tarif de pose au m² HT (hors carrelage)
Pose droite 30 à 45 € / m²
Pose en décalé 35 à 55 € / m²
Pose en diagonale 40 à 60 € / m²
Pose avec cabochons 45 à 65 € / m²
Tarif de pose du carrelage au m² en fonction du motif ou du sens de pose

Les finitions

La qualité des finitions et ce qu’elles incluent peut avoir une incidence importante sur le prix final de la pose d’un carrelage. Il est donc primordial de vérifier ce qui est inclus dans le devis lorsque l’on souhaite le comparer à un autre :

  • les découpes spécifiques : certaines découpes, généralement liées au motif ou au sens de pose choisi, peuvent être facturées en supplément. Par exemple, la pose en diagonale nécessite de nombreuses découpes pour obtenir des coupes nettes et régulières le long des murs.
  • les plinthes : destinées à cacher le joint de dilatation périphérique du carrelage, les plinthes protègent également le bas des murs, régulièrement soumis aux chocs et aux agressions du quotidien (aspirateur, balai, jouets des enfants…). Elles sont généralement facturées en supplément de la pose de carrelage : 5 à 25 € / mètre linéaire pour des plinthes en carrelage, 10 à 25 € / mètre linéaire pour la pose.
  • les profilés : pour assurer la jonction entre deux sols, il peut être nécessaire de poser des profilés (sous la forme de baguettes métalliques) entre chacun des sols, notamment lorsque le niveau des sols est différent ou que l’interstice séparant les deux revêtements est important.

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive, et d’autres travaux de finition peuvent être ajoutés au tarif de pose d’un carrelage.

Pose d’un carrelage : quel prix au m² envisager ?

Maintenant que vous connaissez les tarifs détaillés liés à la pose d’un carrelage, il vous suffit d'additionner les différentes prestations pour obtenir le montant global d’une pose de carrelage (fournitures et main d’oeuvre comprises) :

  • prix du carrelage : 20 à 200 € TTC / m²
  • dépose de l’ancien carrelage : 15 à 25 € HT / m²
  • ragréage : 15 à 35 € HT / m²
  • tarif de la pose : 20 à 80 € HT / m²
  • prix des plinthes : 5 à 25 € TTC / mètre linéaire
  • pose des plinthes : 10 à 25 € HT / mètre linéaire.
Devis pour poser un carrelage au m²

Exemple de devis pose carrelage au m²

Voici un exemple de devis pour poser un carrelage dans une pièce de 10 m² :

  • dépose de l’ancien carrelage : 20 € / m², soit 200 €
  • ragréage du sol : 25 € / m², soit 250 €
  • pose du carrelage - pose collée (dont fournitures : 40 € / m²) : 100 € / m², soit 1 000 €
  • pose des plinthes - pose collée (dont fournitures : 10 € / mètre linéaire) : 30 € / mètre linéaire, soit 390 €
  • TVA pour la pose d’un carrelage : 10 % du montant total HT, soit 184 €

Le prix total pour la pose d’un carrelage au sol dans cette pièce s’élève à 2 024 € TTC.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
hemea (ex-Travauxlib)
hemea - Novare Construction SAS, en application de l'article L.523-1 du Code monétaire et financier, dispose d'un mandat d'exercice de services et sécurisation de paiement pour le compte de Lemonway, accrédité auprès de ACPR - Banque de France