Vous envisagez de refaire les peintures de votre habitation ? Estimer le prix de travaux de peinture au m² n’est pas forcément évident au premier abord, notamment lorsque l’on décide de faire appel à un peintre en bâtiment. Découvrez les éléments qui ont un impact sur le prix de la peinture et comment se calcule le montant des travaux de peinture.

Quel prix au m² envisager pour des travaux de peinture ?

Le prix au m² de la peinture d’intérieur se situe, en moyenne, entre 20 et 60 € HT / m², selon les prestations à effectuer (fournitures incluses).

Peinture sur support en bon état

15 à 25 € HT / m²

Lessivage (ou ponçage léger, selon le support) - si nécessaire
Couche d'impression
2 couches de peinture

Peinture sur support en état moyen

25 à 30 € HT / m²

Lessivage (ou ponçage léger)
Couche d’impression
Rebouchage et traitement des fissures
Enduit partiel
Ponçage
2 couches de peinture

Peinture sur support en mauvais état

35 à 40 € HT / m²

Lessivage, ponçage, ou grattage (selon l'état du support)
Couche d’impression
Rebouchage et traitement des fissures
2 passes d’enduit croisées
Ponçage
2 couches de peinture

Peinture sur support à entoiler

40 à 60 € HT / m²

Les étapes sont les mêmes que pour une peinture sur support dégradé, sauf que l’on va poser une toile de verre à enduire juste avant l’application de l’enduit.

Prix de la peinture à l’heure

Certains peintres préfèrent facturer leurs prestations à l’heure. Dans ce cas, attendez-vous à un tarif moyen compris entre 25 et 45 € HT / heure. Notez qu’une prestation de peinture au tarif horaire revient bien souvent plus cher au client que lorsqu’elle est basée sur un prix au m². En signant un devis de peinture établi en fonction de la surface à peindre, vous aurez une vision plus précise du coût des travaux.

Tarif horaire d'un peintre

Besoin d'une entreprise vérifiée pour vos travaux ?

Obtenez une estimation maintenant

Protection des meubles, des équipements et du sol

Si les travaux de peinture sont réalisés dans le cadre d’une rénovation, il sera probablement nécessaire de protéger les meubles et les équipements en place, ainsi que le sol. Il faudra même souvent retirer certains équipements (prises électriques et interrupteurs, plafonniers, appliques murales, meubles suspendus, radiateurs…) afin de faciliter le travail du peintre et obtenir un rendu optimal.

En général, un tarif au forfait sera appliqué pour la protection des pièces (au moins 50 € HT / pièce). Pour ce qui est de la dépose d’équipement, le montant facturé dépendra de la nécessité ou non de faire appel à des intervenants externes (ex : un plombier, pour la dépose d’un radiateur).

Intervention d’un architecte d’intérieur

Pour un projet d’envergure, tel que la rénovation complète d’un appartement ou d’une maison, ou l’aménagement d’un logement neuf, il peut être judicieux de faire appel à un architecte d’intérieur. Il pourra vous aider à concevoir votre projet et vous accompagnera tout au long de celui-ci. Dans ce cas, il faudra ajouter les honoraires de ce dernier, qui se situent entre 10 et 15 % du montant HT des travaux.

Renovation peinture par un architecte d'intérieur

De quels éléments dépend le prix de la peinture ?

Le prix des travaux de peinture dépend principalement des paramètres suivants :

Le type de support à peindre

Le tarif pratiqué par un peintre en bâtiment sera en partie impacté par le type de support concerné par les travaux. Peindre un plafond étant plus contraignant que de s’attaquer à un mur, ce type de prestation coûtera forcément plus cher. Par ailleurs, peindre un sol dans les règles de l’art nécessite une préparation spéciale au préalable, ainsi qu’une peinture adaptée au type de sol. Autant de spécificités susceptibles d’augmenter la facture.

L’état du support

L’état du support va fortement influencer le montant des travaux de peinture. Cela paraît logique : un support fortement abîmé impliquera un travail de préparation conséquent (lessivage, rebouchage des trous et fissures, lissage, ponçage…), alors que si celui-ci est en bon état, la préparation pourra parfois se limiter à un simple lessivage. De plus, si le peintre doit procéder à l’arrachage d’un papier-peint ou d’un autre revêtement, le prix de pose de la peinture sera majoré.

Prix de la peinture selon l'état du support

La superficie à peindre

Une plus grande surface à peindre nécessitera de passer plus de temps et d’utiliser davantage de peinture au m², ce qui aura un impact direct sur le prix. Notez que certains peintres pratiquent un prix au m² moins élevé pour les superficies importantes.

Le type de peinture utilisé et sa qualité

En fonction du type de pièce, de la nature du support, ou de la qualité de peinture souhaitée, le coût global ne sera pas le même. En effet, il sera généralement plus coûteux au m² de repeindre une salle de bain, qui requiert l’utilisation de peintures spécifiques (résistantes à l’humidité), qu’une chambre. De même, si vous choisissez une peinture haut de gamme, son prix sera sensiblement plus élevé que son équivalent en entrée ou milieu de gamme. En revanche, celle-ci offrira généralement un meilleur pouvoir couvrant (donc moins de couches à appliquer), un rendu plus qualitatif, ainsi qu’une résistance plus élevée sur la durée.

Tarif en fonction du type de peinture

Le nombre de couches

Un nombre plus ou moins important de couches de peinture sera nécessaire pour obtenir le rendu souhaité. Plus le nombre de couches à appliquer sera important, plus le coût de la prestation sera élevé. La peinture foncée ou les couleurs vives nécessitent bien souvent une à deux couches supplémentaires pour obtenir la bonne intensité.

L’accessibilité de la zone à peindre

Si les travaux de peinture obligent l’artisan peintre à installer un échafaudage pour atteindre certaines zones, les frais liés à la location et la mise en place de cet équipement seront facturés en supplément.

Estimez le montant de vos travaux

Bénéficiez des avantages de hemea (ex-Travauxlib) : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement sur-mesure, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Comment définir l’état du support à peindre ?

Comme nous avons pu le voir, l'état du support à peindre joue un rôle déterminant dans le prix des travaux de peinture. En effet, celui-ci va avoir un effet immédiat sur les frais de main d'oeuvre, qui représentent à eux seuls 80 à 90 % du montant des travaux. Dès lors, plus le support sera endommagé, plus le travail de préparation sera conséquent, et plus le coût total du chantier sera élevé. Trois principaux types d'état vont conditionner la complexité des travaux à réaliser, et donc le prix de la peinture :

Support en bon état

Un mur est considéré comme étant en bon état lorsque son aspect global est lisse et ne présente pas de défauts (trous, cloques, fissures...). En revanche, il peut être jauni ou tâché par endroits.

Travaux à réaliser :

  1. Lessivage, ou ponçage léger (si besoin)
  2. Couche d'impression, pour faciliter l'adhérence de la peinture et éviter la formation de cloques
  3. Couches de finition : application de 2 couches pour recouvrir un mur blanc avec du blanc, 3 couches et plus si le mur est coloré.
Support à peindre en bon état

Support en état moyen

Le mur est endommagé à plusieurs endroits (petits trous, cloques, fissures légères, effritements...), mais présente globalement peu d'aspérités et ne laisse apparaître aucune trace d'humidité ou de moisissure.

Travaux à réaliser :

  1. Grattage du revêtement actuel, pour éliminer les résidus qui n'adhèrent plus au support
  2. Couche d'impression, pour maximiser l'adhérence de l'enduit
  3. Ouverture des fissures, nettoyage et rebouchage à l'aide d'un enduit (avec application éventuelle d'un calicot sur les fissures les plus importantes, pour prévenir leur réapparition)
  4. Ponçage intégral du mur
  5. Couche d'impression supplémentaire
  6. Couches de finition : 2 couches de peinture, et éventuellement 1 à 2 couches supplémentaires selon le rendu souhaité.

Support en mauvais état

Le mur est endommagé sur la majorité, voire l'intégralité de sa surface. Il présente des fissures importantes (longues, et d'une largeur > 0,2 mm), de nombreux trous et cloques, des effritements... C'est typiquement le type d'état que l'on retrouve suite à un dégât des eaux.

Travaux à réaliser :

  1. Si le mur est humide : grattage des moisissures, application d'un produit fongicide, et séchage pendant plusieurs semaines. Si le mur est sec : grattage du revêtement existant pour supprimer les aspérités qui n'adhèrent plus au support.
  2. Couche d'impression, pour favoriser l'accroche de l'enduit
  3. Ouverture, nettoyage et rebouchage des parties abîmées à l'aide d'une première couche d'enduit
  4. Ponçage global du mur
  5. Application d'une deuxième couche d'enduit
  6. Ponçage de l'ensemble du mur
  7. Couche d'impression supplémentaire
  8. Couches de finition : au moins 2 couches de peinture, et 1 à 2 couches supplémentaires selon le rendu souhaité.
Support de peinture en mauvais état

Tarif de la peinture selon le support à peindre

Le tarif du peintre en bâtiment est généralement ajusté en fonction du type de support à peindre. Voici quelques exemples de tarifs moyens pratiqués par type de support (fournitures, préparation et main d’œuvre incluses) :

Prix de la peinture en fonction du type de support (au m² ou à l'unité)

Type de support Prix de la pose de peinture
Mur 15 à 30 € HT / m²
Plafond 25 à 45 € HT / m²
Sol en béton* 25 à 300 € HT / m²
Carrelage au sol ou mural 25 à 40 € HT / m²
Crépi intérieur 35 à 45 € HT / m²
Porte intérieure 180 € HT / unité
Radiateur en acier 60 € HT / unité
Radiateur en fonte 110 € HT / unité (hors dépose)

* La pose d’une peinture époxy, réputée pour sa haute résistance, coûte beaucoup plus cher qu’une peinture à l’eau (acrylique ou alkyde) spéciale sols.

Comment calculer la surface à peindre ?

Quelle que soit la surface à peindre (sol, mur ou plafond), pour connaître la superficie concernée par les travaux, il suffit d’effectuer une simple multiplication :

Longueur x Largeur = Surface à peindre en m²

Calcul du prix de la peinture au m²

Prix au m² de la peinture extérieure

Le prix à envisager pour des travaux de peinture réalisés à l’extérieur est globalement plus élevé qu’en intérieur, et ce, pour au moins deux raisons :

  • les peintures utilisées en extérieur doivent être dotées de certaines caractéristiques pour pouvoir résister aux conditions les plus extrêmes : à l’humidité, à la pollution, aux différences de température, aux UV…

  • il est souvent plus complexe d’appliquer de la peinture en extérieur, notamment dans le cadre d’un ravalement de façade : nécessité d’utiliser des équipements spécifiques (échafaudages…), recours à des techniques de peinture particulières...

Quelques exemples de prix pour la pose de peinture en extérieur

Voici quelques exemples de prix moyens pratiqués pour des travaux de peinture en extérieur :

Type de support Prix de la pose de peinture extérieure
Façade 20 à 45 € HT / m² (70 à 100 € HT / m² pour de la peinture isolante)
Sol en béton* 25 à 300 € HT / m²
Crépi extérieur 25 à 75 € HT / m²
Porte d’entrée 250 à 350 € / porte
Fenêtre 100 à 250 € HT / fenêtre
Volets 200 à 300 € HT / paire
Portail 20 à 40 € HT / m²

* La pose d’une peinture époxy, réputée pour sa haute résistance, coûte beaucoup plus cher qu’une peinture à l’eau (acrylique ou alkyde) spéciale sols.

Prix au m² de la peinture extérieure

Vous souhaitez rénover votre logement ?

Obtenez un prix maintenant

Quel taux de TVA pour les travaux de peinture ?

Il existe deux taux de TVA applicables aux travaux de peinture, qui dépendent de l’ancienneté du logement :

  • la TVA à 20 % : pour les travaux de peinture réalisés dans une habitation neuve ou construite il y a moins de 2 ans.

  • la TVA à 10 % : pour la réfection par un artisan des peintures d’un logement construit depuis 2 ans au minimum. Ce taux de TVA ne s’applique que si le matériel (dont la peinture) est acheté par le professionnel et que ce dernier réalise les travaux. Autrement dit, si vous faites vous-même l’acquisition des pots de peinture, ceux-ci seront soumis au taux de 20 %.

Exemples de devis travaux de peinture (prix réels)

Retrouvez ci-dessous des exemples de prix de peinture au m² issus de cas réels :

Prix peinture au m² pour la rénovation d'un T1 de 28 m²

Prix peinture appartement T1 de 28 m²
  • 1er devis - prix total : 3 360 € HT, soit 120 € / m² au sol, pour la rénovation des peintures murales avec mix peinture et papier peint

  • 2e devis - prix total : 4 355 € HT, soit 155 € / m² au sol, pour la réfection des peintures de l'appartement T1 avec toile de verre en totalité.

Prix de la peinture pour la rénovation d'un T2 de 39 m²

Cout des peintures pour renover un T2 de 39 m²
  • 1er devis - prix total : 4 850 € HT, soit 124 € / m² au sol, pour refaire les peintures de l'ensemble des murs avec mix peinture/papier peint

  • 2e devis - prix total : 6 950 € HT, soit 178 € / m² au sol, pour repeindre l'appartement après avoir posé de la toile de verre en totalité.

Prix de la peinture pour la réfection d'un T3 de 59 m²

Prix peinture pour la refection d'un T3 de 59 m²
  • 1er devis - prix total : 7 005 € HT, soit 119 € / m² au sol, pour rénover la peinture de tous les murs avec mix peinture/papier peint

  • 2e devis : prix total : 10 300 € HT, soit 175 € / m² au sol, pour la rénovation des peintures de l'appartement T3 avec entoilage complet.

Prix peinture au m² pour rénover un T4 de 75 m²

Prix peinture au m² pour un appartement T4 de 75 m²
  • 1er devis - prix total : 9 150 € HT, soit 122 € / m² au sol, pour une rénovation complète des peintures avec mix peinture et papier peint

  • 2e devis - prix total : 13 518 € HT, soit 180 € / m² au sol, pour la réfection des peintures de l'appartement T4 avec pose de toile de verre.

Prix peinture au m² pour une maison neuve de 100 m²

Prix peinture pour une maison neuve de 100 m²

Prix total : 14 352 € HT, soit 143 € / m² au sol, pour la mise en peinture de tous les murs, plafonds, portes et radiateurs d'une maison neuve de 100 m².

Prix de la peinture pour une rénover une maison de 150 m²

Cout des peintures pour une maison de 150 m²

Prix total : 26 550 € HT, soit 177 € / m² au sol, pour la réfection des peintures d'une maison de 150 m², avec pose de toile de verre en intégralité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
hemea (ex-Travauxlib)
hemea - Novare Construction SAS, en application de l'article L.523-1 du Code monétaire et financier, dispose d'un mandat d'exercice de services et sécurisation de paiement pour le compte de Lemonway, accrédité auprès de ACPR - Banque de France