Nos guides

Vous souhaitez refaire les peintures de votre logement ? A l’intérieur comme à l’extérieur, la réfection des peintures est une étape incontournable lorsque l’on envisage de rénover son habitat. Changement de décoration intérieure, rénovation complète, ravalement de façade… Les occasions ne manquent pas pour réaliser des travaux de peinture ! Mais quelle peinture choisir pour vos travaux ? Suivez-le guide !

Les différents types de peinture

Peinture à l'eau

Les peintures à l’eau, également appelées peintures en phase aqueuse, contiennent un solvant principalement composé d’eau. Ces peintures émettent généralement peu d’odeur, voire aucune, et sont moins nocives que les peintures à l'huile. Toutefois, elles sont globalement plus difficile à appliquer et plus délicates à entretenir. On distingue plusieurs types de peintures à l’eau :

Peinture acrylique

Peinture à l’eau la plus couramment utilisée, la peinture acrylique est composée d’eau et de pigments liés par une résine acrylique. C’est une peinture polyvalente, qui peut être utilisée sur toutes sortes de supports préparés, en intérieur (y compris pièces humides) ou en extérieur.

Prix de la peinture acrylique (par couche, hors pose) : de 2 à 5 € / m² en bicouche, et de 5 à 10 € / m² en monocouche de bonne qualité

Avantages :

  • Séchage rapide
  • Pouvoir couvrant élevé
  • Résistance à l’humidité
  • Aspect qui ne jaunit pas
  • Nettoyage des outils à l’eau

Inconvénients :

  • Non lessivable en finition mate.
Peinture acrylique

Envie de rénover votre intérieur ?

Obtenez une estimation maintenant

Peinture vinylique

La peinture vinylique contient, en plus de l’eau, un mélange de vinyle et d’acétate. Cette peinture présente une bonne élasticité et se mélange facilement aux pigments, ce qui lui vaut d’être principalement utilisée en sous-couche sur supports poreux ou pour créer des effets décoratifs. Elle peut être appliquée en intérieur ou en extérieur.

Prix de la peinture vinylique (par couche, hors pose) : de 0,5 à 5 € / m² en bicouche

Avantages :

  • Séchage rapide
  • Pouvoir couvrant élevé
  • Aspect proche de celui d’une peinture à l’huile
  • Nettoyage des outils à l’eau

Inconvénients :

  • Tendance à jaunir avec le temps (couleurs claires).

Peinture alkyde

La peinture alkyde est considérée comme une peinture mixte (ou hybride). En effet, si elle est aujourd'hui connue pour sa version en phase aqueuse, la résine qu'elle contient (l'alkyde) était à l'origine utilisée dans l'élaboration de certaines peintures à l'huile. La peinture alkyde en phase solvant, dont la teneur en COV est bien plus élevée, est d'ailleurs toujours commercialisée.

En phase aqueuse, la résine alkyde permet à la peinture de bénéficier des qualités d'une peinture à l'huile (aspect tendu et haute résistance), sans hériter de ses défauts (toxicité, principalement). Elle peut être utilisée dans toutes les pièces d’une habitation, et sur tous types de supports. Particulièrement adaptée pour couvrir des sols en intérieur, cette peinture est également utilisable en extérieur.

Prix de la peinture alkyde (par couche, hors pose) : de 5 à 7 € / m² en bicouche, et de 6 à 9 € / m² en monocouche de bonne qualité

Avantages :

  • Séchage rapide en surface
  • Résistance élevée
  • Facilement lessivable
  • Aspect lisse et brillant (laqué)
  • Nettoyage des outils à l’eau

Inconvénients :

  • Tendance à jaunir avec le temps (couleurs claires)
  • Lenteur du séchage à cœur.
Peinture alkyde

Peinture naturelle (écologique, biologique…)

La peinture naturelle contient essentiellement des éléments naturels issus de végétaux ou de minéraux (huile de lin, huile de ricin, romarin, silice, argile…), qui sont mélangés à de l’eau ou des huiles essentielles, et des pigments d’origine minérale ou végétale. Ce type de peinture peut être appliqué dans toutes les pièces d’une habitation.

Pour vous assurer qu'une peinture est bien "verte" ou écolo, vérifiez qu'un label reconnu est bien présent sur le pot : NF Environnement et Écolabel Européen sont les plus courants.

Prix de la peinture bio-sourcée (par couche, hors pose) : de 2 à 5 € / m² en bicouche

Avantages :

  • Présence réduite de polluants (faible teneur en composés organiques volatils - COV - ou en métaux lourds)
  • Produit respirant
  • Pouvoir couvrant élevé
  • Peinture lavable (pas lessivable)
  • Ralentit la progression de la moisissure
  • Nettoyage des outils à l’eau

Inconvénients :

  • Certains composants naturels peuvent provoquer des allergies, qui disparaîtront après quelques jours de ventilation
  • Temps de séchage plus élevé
  • Durée de conversation plus limitée.

Peintures à l’huile

Les peintures à l’huile, dites en “phase solvant”, sont des peintures à base de solvants organiques, tels que l’essence, le White spirit, ou encore les cétones aromatiques. Ces peintures, considérées comme toxiques pour l’homme et l'environnement (et très odorantes), sont vouées à disparaître. Il est recommandé d’aérer abondamment les pièces concernées pendant l’application, puis quelques minutes par jour jusqu’au séchage à cœur de la peinture. Malgré ces inconvénients, les peintures à l'huile offrent généralement un rendu plus homogène et des couleurs plus franches que les peintures à l'eau. Elles sont également imperméables et plus facilement lessivables. Il existe 3 principaux types de peintures à l’huile :

Peinture glycéro

La peinture glycéro doit son nom à son liant : la résine glycérophtalique. Appréciée pour sa résistance à l’humidité, elle est surtout utilisée dans les pièces humides (cuisine ou salle de bain), et sur des supports en bois ou en fer. Applicable en intérieur ou en extérieur, elle est de plus en plus souvent remplacée par la peinture acrylique.

Prix de la peinture glycéro (par couche, hors pose) : de 2 à 5 € / m² en bicouche, et de 5 à 10 € / m² en monocouche de bonne qualité

Avantages :

  • Pouvoir couvrant élevé
  • Facilement lessivable
  • Aspect tendu et laqué
  • Résistance élevée à l’humidité

Inconvénients :

  • Nocivité pour la santé et l’environnement
  • Très odorante pendant le séchage
  • Temps de séchage long
  • Nettoyage des outils avec un solvant (white spirit)
  • Application délicate.

Estimez le montant de vos futurs travaux

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement sur-mesure, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Peinture époxy

La peinture époxy est composée d’un polymère époxy et d’un durcisseur, qui doivent être mélangés entre eux avant l’application. Une fois le mélange effectué, la peinture doit être appliquée rapidement. Cette peinture est souvent utilisée pour recouvrir des sols (quel que soit le type de support : carrelage, béton, bois…), en intérieur ou en extérieur, mais peut également être utilisée sur les murs.

Prix de la peinture époxy (par couche, hors pose) : de 10 à 30 € / m²

Avantages :

  • Hautement résistante (chocs, rayures, eau, détergents…)
  • Pouvoir couvrant très élevé
  • Bonne adhérence aux supports poreux
  • Aspect lisse et homogène

Inconvénients :

  • Nocivité pour la santé et l’environnement
  • Forte odeur lors de l’application, qui persiste pendant plusieurs semaines
  • Temps de séchage long
  • Nettoyage des outils avec un solvant (white spirit)
  • Application délicate.
Peinture epoxy

Peinture polyuréthane

La peinture polyuréthane est une peinture à l’huile comprenant une résine polyuréthane associée à un solvant. Cette peinture existe également en phase aqueuse, sous le nom d’aquaréthane, ainsi qu’en version bi-composant (base et durcisseur). Les deux premières sont principalement utilisées dans le cadre de travaux de peinture intérieurs, tandis que la peinture bi-composant, plus résistante, est plutôt utilisée en extérieur. Cette dernière est notamment très adaptée pour peindre tous types de sols.

Prix de la peinture polyuréthane (par couche, hors pose) : de 5 à 8 € / m²

Avantages :

  • Hautement résistante
  • Pouvoir couvrant très élevé
  • Aspect laqué, brillant et homogène

Inconvénients :

  • Nocivité pour la santé et l’environnement
  • Temps de séchage élevé
  • Tendance à jaunir avec le temps (couleurs blanches)
  • Très odorante pendant le séchage
  • Nettoyage des outils au white spirit.

Comparatif des principaux types de peinture

Caractéristiques Peinture acrylique Peinture vinylique Peinture alkyde Peinture bio Peinture glycéro Peinture époxy Peinture polyuréthane
Rendement en m² / litre 10 m² / l 10 m² / l 12 m² / l 10 m² / l 12 m² / l 10 m² / l 10 m² / l
Temps de séchage au toucher 30 min 1 h 30 min à 3 h* 30 min 6 h 3 h 6 h
Temps de séchage à cœur 6 h 6 h 6 h à 24 h* 12 h 24 h 48 h 48 h
Destination idéale Toutes les pièces Pièces à vivre Cuisine et salle de bain Toutes les pièces Cuisine et salle de bain Garage, cave, sous-sol, parking Garage, cave, sous-sol, parking
Utilisation en extérieur Oui Oui Oui Oui Oui Oui, avec une couche de protection anti-UV Oui
Type de support Tous supports préparés En sous-couche, sur support poreux, enduit plâtre, ou plaque de plâtre Tous supports Tous supports préparés Boiseries et supports métalliques préparés Tous types de sols Tous types de sols
Odeur dégagée Faible Faible Forte Pas d'odeur Très forte Très forte Très forte
Teneur en COV en g / litre Jusqu'à 30 g / l Jusqu'à 30 g / l 15 à 400 g / l 0 à 5 g / l Jusqu'à 300 g / l Jusqu'à 350 g / l Jusqu'à 500 g / l
Nettoyage des outils Eau Eau Eau ou White spirit** Eau White spirit White spirit White spirit
Prix moyen*** / m² / couche 2 à 5 € / m² (bicouche), 5 à 10 € / m² (monocouche) 0,5 à 5 € / m² (bicouche) 5 à 7 € / m² (bicouche), 6 à 9 € / m² (monocouche) 2 à 5 € / m² (bicouche) 2 à 5 € / m² (bicouche), 5 à 10 € / m² (monocouche) 10 à 30 € / m² 5 à 8 € / m²

* La fourchette haute concerne la peinture alkyde en phase solvant.

** Pour la peinture alkyde en phase solvant, le nettoyage des outils s'effectue au White spirit.

*** Les prix indiqués n'incluent ni la pose par un professionnel ni la préparation du support à peindre.

Les peintures spéciales

Certaines peintures ont été formulées spécialement pour répondre à des besoins précis. On distingue principalement 4 types de peintures spéciales :

Peintures dotées de propriétés spécifiques

Ces peintures techniques présentent des caractéristiques, parfois très innovantes, leur permettant de répondre à des problématiques particulières. Quelques exemples :

  • peinture antirouille : elle est conçue spécifiquement pour éviter aux éléments en fer de rouiller.

  • peinture hydrofuge : idéale dans les pièces humides (salle de bain et cuisine), cette peinture est à la fois imperméable et autonettoyante.

  • peinture antidérapante : applicable sur tous types de matériaux (béton, pierre, bois, acier…), cette peinture permet de sécuriser les sols, marches ou escaliers particulièrement glissants.

  • peinture anti-insectes : il s’agit d’une peinture qui anéantit les principaux insectes (moustiques, mouches, araignées, fourmis, cafards…) et acariens par contact. Elle empêche également le développement des moisissures. Idéale pour les personnes allergiques aux acariens et les asthmatiques.

  • peinture dépolluante : elle absorbe les molécules polluantes présentes dans la pièce et les transforme en molécules inertes.

  • peinture isolante : aussi performante qu’une couche de 20 cm de laine de roche, la peinture isolante permet d’améliorer considérablement l’isolation thermique, et peut être appliquée en intérieur comme en extérieur.
Peinture spéciale tableau noir
  • peinture anti-bruit : elle contient des microbilles de verre, qui vont absorber les ondes sonores intérieures et extérieures, réduisant ainsi la transmission des sons à travers les murs et cloisons. Elle permet de réduire de 50 % la perception du bruit et s’avère particulièrement efficace contre les bruits aigus (alarmes, cris, klaxons…).

  • peinture tactile (ou peinture on/off) : cette peinture permet de transformer les murs qui en sont recouverts en interrupteurs géants. Il s’agit d’une peinture conductrice mise sous tension (légère) grâce à un boîtier électronique venant se loger à la place de l’interrupteur classique. Il suffit alors de poser votre main sur la zone du mur concernée pour faire fonctionner vos lampes, volets roulants électriques, chaîne hifi…

  • peinture magnétique : composée de particules métalliques, elle permet de créer des zones aimantées pour y faire tenir des aimants ou des magnets. Idéale dans une chambre d’enfants, un bureau ou une cuisine.

  • peinture tableau noir : cette peinture permet de transformer tout ou partie d’un mur en surface mate sur laquelle il on peut écrire à la craie. Elle est disponible en phases aqueuse (utilisation intérieure) ou en phase solvant (intérieur et extérieur).

  • peinture phosphorescente : il s’agit d’une peinture qui “absorbe” la lumière naturelle ou artificielle pendant la journée et qui la restitue lorsque la pièce concernée se retrouve dans l’obscurité.

Vous souhaitez refaire vos peintures ?

Obtenez un prix maintenant

Peintures dédiées à certains meubles ou équipements

Il s’agit de peintures spécialement conçues pour peindre des éléments spécifiques :

  • peinture pour équipements sanitaires : baignoire, bac de douche, lavabo, évier
  • peinture pour meubles de cuisine et salle de bain
  • peinture pour plan de travail et crédence
  • peinture pour radiateurs et haute température : radiateurs, tuyauteries...

Peintures dédiées à certains matériaux ou supports

Certaines peintures ont été spécifiquement développées pour peindre des matériaux ou supports particuliers :

  • peinture pour boiseries intérieures : portes, fenêtres, plinthes, moulures…
  • peinture pour bois extérieur : portes, fenêtres, volets, façades, portails, abri de jardin...
  • peinture pour sol intérieur : tous types de sols ou spécifiques (parquet, carrelage…)
  • peinture pour sol extérieur, garage, ou sous-sol
  • peinture pour PVC, aluminium et galva : idéales pour les menuiseries et équipements extérieurs (fenêtres, portes, portails, gouttières…)
  • peinture extérieure multi-matériaux : bois, métaux, et PVC
  • peinture extérieure spéciale fer avec antirouille : portails, grilles, mobilier de jardin…
  • peinture pour façades : tous types de murs extérieurs
  • peinture pour toitures : tuiles, ardoises, shingles...
Peinture pour matériaux ou supports spécifiques

Peintures à effets décoratifs

Les peintures à effets et enduits décoratifs permettent de créer une ambiance unique dans votre intérieur, en reproduisant l’aspect de certaines matières. Ils peuvent être appliqués sur tous types de murs ou de supports. Contrairement aux peintures, les enduits décoratifs ont la particularité d’ajouter du relief et de pouvoir être appliqués directement sur des murs endommagés. Pour obtenir de beaux effets, la maîtrise de certaines techniques et outils de peinture s’avère parfois indispensable.

Parmi les peintures à effets les plus courantes, on peut citer :

  • peinture à effet métallisé : composée notamment de pigments d’aluminium, elle est capable d’imiter tous types de métaux (gris, brun, doré…), avec un rendu lisse ou brossé.

  • peinture à effet oxydé ou rouillé : elle permet de reproduire l’apparence d’un métal rouillé en ajoutant sur un fond coloré une couche de finition imitant l’oxydation.

  • peinture à effet béton ciré : très populaire, cette peinture est idéale pour créer une ambiance de style industriel. Elle se décline également en version enduit, pour un effet encore plus réaliste.

  • peinture à effet sablé : pour créer un effet sablé, on utilise généralement un enduit appelé tadelakt. Celui-ci est obtenu grâce à un mélange de chaux et de pigments colorés.

  • peinture à effet paillettes : déclinée en plusieurs couleurs, la peinture pailletée permet d’obtenir un effet de scintillement sur les murs et les boiseries.

  • peinture imitant la peau d’un animal : il est possible d’imiter l’aspect d’une peau d’animal (crocodile, serpent, éléphant…) en utilisant des peintures ou enduits spéciaux, sur lesquels les motifs souhaités seront dessinés à l’aide d’un rouleau à empreintes ou d’un filet.

Quelle peinture choisir pour votre intérieur ?

Comment choisir sa peinture ? Face à l’offre grandissante de peintures de toutes sortes, il est souvent difficile de trouver celle qui correspond le mieux à son besoin. Pour faire le bon choix, on va s’appuyer sur plusieurs critères :

  • le support à peindre
  • la pièce concernée
  • les propriétés spécifiques recherchées
  • le niveau de toxicité
  • la finition souhaitée
  • bicouche ou monocouche ?

Choisir une peinture adaptée au support et à la pièce à peindre

Le support et la pièce concernés par les travaux figurent parmi les principaux critères à prendre en compte pour choisir sa peinture. S’il existe une grande variété de peintures multi-supports, il est souvent préférable d’avoir recours à des peintures spécifiques :

  • peindre un mur : utilisez une peinture murale ou une peinture multi-supports

  • peindre un mur et d’autres éléments (plinthes, portes, fenêtres…) : choisissez plutôt une peinture multi-supports, qui permet d’obtenir une couleur plus homogène entre les différents supports

  • peindre un matériau spécifique : privilégiez une peinture adaptée au matériau en question (fer, bois, PVC…) pour un rendu et une durabilité optimaux

  • peindre une cuisine ou une salle de bain : optez pour une peinture spéciale “cuisine et salle de bain”, ou “pièces humides”, qui garantissent une haute résistance à l’humidité et aux projections d’eau ou de graisse

  • peindre une chambre : privilégiez des peintures plus saines (peinture à l’eau, voire peinture naturelle). Pour une chambre d’enfant, pensez à choisir une peinture lessivable.

Bien sûr, pour des besoins plus spécifiques, sachez qu’il est tout à fait possible de se procurer des peintures combinant différentes caractéristiques :

  • peinture dépolluante pour murs et plafonds
  • peinture isolante et hydrofuge pour murs humides (caves, sous-sols, buanderies…)
  • peinture isolante pour murs et façades
  • etc.
Choisir une peinture adaptée à la pièce à peindre

Opter pour une peinture à faible toxicité

De manière générale, choisissez plutôt des peintures à base d’eau, car elles ont une plus faible teneur en substances polluantes, et sont donc meilleures pour la santé et l’environnement. Parmi les peintures à l’eau, les peintures écologiques présentent de nombreux atouts (quasi-absence de polluants, pouvoir couvrant élevé, rendu harmonieux…), mais sont plus chères que leurs consœurs.

Certains labels, affichés sur l’étiquette des pots, garantissent la toxicité réduite des peintures : NF Environnement, Écolabel européen, Excell Zone Verte, Tüv Süd, ou encore Ange Bleu. Pensez également à consulter le niveau d’émissions dans l’air intérieur indiqué sur les pots, qui va de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions). A défaut d’être précis, ce barème permet de se faire une idée globale du niveau de toxicité de la peinture concernée.

Vous cherchez un artisan vérifié pour vos travaux ?

Parlez-nous de votre projet

Peinture mate, satinée ou brillante : quelle finition choisir ?

Une fois le type de peinture choisi (et la couleur), on va s’intéresser au rendu que l’on souhaite obtenir. Pour la plupart des peintures, il est possible de choisir entre 3 principaux aspects : mat, satin ou brillant. Outre l’aspect esthétique, chaque finition présente ses propres avantages et inconvénients.

Peinture mate

Très tendance, la peinture mate est appréciée pour sa sobriété et sa capacité à atténuer les défauts légers d’un mur. En effet, comme elle ne réfléchit pas la lumière, elle permet d’obtenir un rendu homogène et chaleureux.

Particulièrement adaptée aux chambres d’adultes et aux plafonds, la peinture mate n’est en revanche pas lessivable et difficilement lavable. Une éventuelle tâche pourra être estompée à l’aide d’une éponge humide, mais n’envisagez surtout pas de frotter le mur ni d’utiliser un détergent. Enfin, cette peinture est sensible aux coups et a tendance à fixer la poussière.

Peinture mate, satinée ou brillante ?

Peinture satinée

La peinture satinée est la finition la plus vendue en France. Peinture polyvalente et très résistante, elle présente un aspect soyeux et légèrement brillant. Elle peut être appliquée sur tout support, si celui-ci est bien préparé et lisse, et se lessive facilement à l’aide d’un produit non abrasif.

Utilisable dans toutes les pièces d’une maison, y compris les pièces humides, la peinture satinée a toutefois tendance à souligner les défauts des murs irréguliers.

Peinture brillante

La peinture brillante permet d’obtenir un effet miroir, ce qui donne l’impression que la pièce est plus grande qu’elle ne l’est. Son application ne peut être réalisée que sur un mur parfaitement lisse, car elle met en valeur le moindre défaut.

Très résistante et lessivable, elle est recommandée pour peindre une salle d’eau (salle de bain, cuisine, wc…) ou une chambre d’enfant. C’est également la finition à choisir pour mettre en évidence certains éléments de votre décoration (plinthes, moulures, portes, meubles…).

Comparatif des finitions de peinture les plus courantes

Finition Aspect Entretien Réaction avec la lumière Résistance État du support Application conseillée
Peinture mate Velouté, crayeux Non lessivable, difficilement lavable Absorbe la lumière, pas de reflets Peu résistante aux tâches et aux chocs Le support peut présenter de légères imperfections Chambres d'adultes, bureau, plafonds
Peinture satinée Soyeux, légèrement brillant Lessivable Lumière légèrement réfléchie Résistante aux chocs, aux tâches et projections d'eau Support bien préparé Toutes les pièces (y compris salle de bain et cuisine), menuiseries
Peinture brillante Laqué Ultra-lessivable Renvoie la lumière, effet miroir Support parfaitement lisse Résistance élevée aux chocs, aux tâches et à l'humidité Salle de bain, cuisine, chambre d'enfant, éléments décoratifs, meubles

Pouvoir couvrant : faut-il opter pour une peinture monocouche ou bicouche ?

Maintenant que l’ensemble de vos critères ont été définis, reste à s’assurer du pouvoir couvrant du type de peinture qui vous intéresse. Car l’objectif d’une peinture est de couvrir un mur ou un support de façon optimale. Il existe plusieurs niveaux de pouvoir couvrant, principalement répartis en 2 catégories :

Les peintures monocouches

Plus épaisses que les bicouches, leur teneur en pigments est également plus élevée. Elles sont donc plus couvrantes que les peintures classiques. Si, en théorie, une peinture monocouche est censée couvrir un mur en un seul passage, la réalité est généralement moins flatteuse. En effet, pour un rendu optimal, une bonne préparation du support à peindre est indispensable, et il est vivement recommandé d’appliquer une sous-couche au préalable. Il est d’ailleurs conseillé d’appliquer au moins 2 couches de peinture monocouche pour les tons clairs, et 3 à 4 couches pour les tons les plus foncés.

hint
Le saviez-vous ?

Les peintures écologiques présentent un pouvoir couvrant aussi élevé que les peintures monocouches.

Les peintures bicouches (ou multicouches)

Plébiscitées par les peintres de métier, les peintures bicouches permettent de réaliser des travaux de peinture dans les règles de l’art, avec un résultat plus soigneux et une meilleure résistance dans le temps. L’application d’une sous-couche préalable est vivement conseillée pour réduire le nombre de couches. Celle-ci permet généralement de se contenter de 2 couches de peinture pour les couleurs claires, et 3 couches pour les couleurs foncées.

Peinture monocouche ou bicouche ?

Verdict : choisissez plutôt une peinture bicouche !

La peinture monocouche est généralement moins intéressante que la peinture classique (bicouche). En effet, elle revient souvent plus cher que la bicouche car son prix d’achat est plus élevé, et elle nécessite d’appliquer une sous-couche et au minimum 2 couches pour obtenir des résultats comparables.

Privilégiez une peinture de qualité, offrant un bon pouvoir couvrant, plutôt qu’une peinture d’entrée de gamme, qui nécessitera davantage de couches et dont le rendu final sera souvent moins flatteur et la résistance limitée dans le temps.

Travaux de peinture : découvrez également
Revêtement mural : en savoir plus