Vous souhaitez poser du papier peint ou refaire votre tapisserie ? De retour dans nos intérieurs depuis plusieurs années, le papier peint permet de créer une ambiance particulière dans chacune de vos pièces. Quel que soit le style de déco que vous envisagez de créer, il y aura forcément un papier peint qui lui correspondra ! Mais face à la variété des couleurs, motifs, matières ou usages, il n’est pas toujours évident de faire le bon choix. Découvrez nos conseils pour choisir votre papier peint sereinement.

Les différents types de papier peint

Types de papier peint par matière

Papier peint traditionnel

Le papier peint traditionnel (ou classique), composé d’une ou plusieurs feuilles de papier sur lesquelles des motifs sont imprimés, est le type de papier peint le plus répandu. On parle de papier peint “simplex” lorsque celui-ci est composé d’une unique feuille de papier (de 120 à 200 g/m²), et de papier peint “duplex” lorsqu’on lui ajoute une sous-couche de papier plus fine (de 70 à 100 g/m²). Le papier peint classique est particulièrement fin et fragile.

Prix d’un papier peint traditionnel (hors pose) : entre 5 et 15 € / rouleau

Avantages

  • solution économique pour une chambre d'adulte

Inconvénients

  • nécessite un support bien préparé
  • pose délicate (privilégier le duplex, pour une pose plus aisée)
  • fragile : craint l’eau, les tâches et les chocs (peut être lavé ou épongé, mais pas lessivé)
  • sensible à la lumière
  • inadapté aux pièces humides
Papier peint traditionnel ou classique
Vous souhaitez rénover votre intérieur ?
Obtenez une estimation maintenant

Papier peint vinyle

Le papier peint vinyle est constitué d’une couche de papier recouverte d’une pellicule de PVC, sur laquelle sont imprimés les motifs. La couche supérieure du papier peint étant imperméable, celui-ci est particulièrement adapté aux pièces humides telles qu’une salle de bain ou une cuisine. Son entretien est également aisé, puisqu’il est lessivable, voire brossable. Enfin, le papier peint vinyle peut avoir un aspect brillant ou mat.

Prix du papier peint vinyle (hors pose) : entre 7 et 60 € / rouleau

Avantages

  • résistance aux frottements, aux chocs légers et aux UV
  • revêtement imperméable (convient aux pièces humides)
  • entretien aisé (lessivable)
  • facile à découper, à poser et à retirer

Inconvénients

  • nécessite un support en bon état (a tendance à souligner les défauts).

Papier peint vinyle expansé

Il s’agit d’une variante du papier peint vinyle, dont la couche de PVC a été chauffée pour créer un effet de relief en surface. Cette caractéristique permet au papier peint vinyle expansé de dissimuler les petites imperfections et fissures légères d’un mur endommagé. Il possède les mêmes avantages que le papier peint vinyle.

Papier peint vinyle expansé

Papier peint intissé

Composé de fibres de cellulose compressées et recouvert d’une couche de vinyle, le papier peint intissé est plébiscité pour sa robustesse et sa facilité d’entretien. En fonction de son épaisseur (grammage), il est capable de masquer des défauts plus ou moins importants (défauts légers et fissures). Il est appliqué directement sur mur encollé et ne se déforme pas lors du séchage, ce qui facilite grandement sa pose. L’intissé est également facilement décollable à sec.

Prix du papier peint intissé (hors pose) : entre 10 et 90 € / rouleau

Avantages

  • papier peint imperméable (adapté aux pièces humides)
  • entretien facilité
  • permet de cacher les petits défauts
  • facile à poser et à décoller
  • agréable au toucher
  • possibilité de trouver de grandes largeurs (jusqu’à 1 m)

Inconvénients

  • relativement coûteux.

Comparatif des types de papier peint

Type de papier peint Destination Etat du support Entretien Pose Dépose Prix moyen*
Papier peint traditionnel Pièces sèches à usage peu intensif Mur lisse Épongeable, voire lavable Papier à encoller Humidification puis arrachage 5 à 15 € / rouleau
Papier peint vinyle ou vinyle expansé Pièces sèches ou humides à usage intensif Mur lisse à légèrement irrégulier** Lessivable, voire brossable Papier à encoller Grattage puis arrachage à sec 7 à 60 € / rouleau
Papier peint intissé Pièces sèches ou humides Mur lisse à irrégulier, voire abîmé Lessivable Mur à encoller Arrachage à sec 10 à 90 € / rouleau

* Les prix indiqués n'incluent ni la pose par un professionnel ni la préparation du support à peindre.

** Le papier peint vinyle expansé peut permettre de masquer les irrégularités d'un mur. A l'inverse, le papier peint vinyle a tendance à souligner les défauts d'un mur.

Estimez le montant de vos futurs travaux

Bénéficiez des avantages de hemea (ex-Travauxlib) : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement sur-mesure, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Types de papier peint selon l'usage

Papier peint prêt à poser

Le papier peint prêt à poser est le plus couramment utilisé dans nos intérieurs. Conçu pour être posé sur un support neuf ou en bon état, il offre une infinité de choix en matière de couleurs, d’aspects ou de motifs. Il est disponible dans l’ensemble des matières : papier traditionnel, vinyle, vinyle expansé, ou intissé.

Papier peint à peindre

Plus épais qu’un papier peint traditionnel et généralement de couleur blanche, le papier peint à peindre offre une meilleure résistance et permet de recouvrir des murs abîmés ou des plafonds. Une fois posé, il pourra être peint dans la couleur désirée. Il se décline sous deux formes :

  • le papier à peindre : économique et disponible dans de nombreux motifs, il peut être facilement posé pour masquer des défauts légers. Ce papier est disponible dans les mêmes matières que celles du papier peint prêt à poser (papier traditionnel, vinyle…).

  • la toile de verre : également déclinée en différents motifs, elle est tout aussi simple à poser, mais offre une résistance encore plus élevée, empêche l’arrivée de nouvelles fissures, et a l’avantage d’être disponible dans de grandes largeurs.
Papier ou toile de verre à peindre

Toile de verre avec motifs à peindre, Systexx by Vitrulan

Papier peint d’apprêt

Destiné à atténuer les imperfections d’un mur dégradé, le papier peint d’apprêt est posé avant le papier peint prêt à poser. Il permet à la fois d’améliorer l’adhérence du futur papier peint et d’obtenir un rendu plus esthétique. Avec la résistance accrue des papiers peints prêts à poser, ce type de papier peint est de moins en moins utilisé.

Les papiers peints spéciaux

Certains papiers peints ne se contentent pas d'assurer leur rôle décoratif. Dotés de caractéristiques techniques innovantes, ils permettent de répondre à différentes problématiques :

  • papier peint adhésif et repositionnable : il s'agit d'un papier peint en vinyle pouvant être directement collé au mur, comme un autocollant. Celui-ci peut être repositionné plusieurs fois et se retire facilement lorsque l'on souhaite refaire sa déco.

  • papier peint magnétique : ce papier peint comprend 2 couches : une base aimantée dont une des faces est autocollante, qui sera fixée à même le mur, et des bandes magnétiques sur lesquelles figurent le décor. Une solution toute trouvée pour ceux qui aiment changer de déco régulièrement et sans contraintes !

  • papier peint acoustique : disponible en finition vinyle ou textile, ce revêtement mural peut être facilement posé grâce à sa face adhésive, et permet de réduire de façon significative la résonance d'une pièce.

  • papier peint anti-ondes : conçu pour filtrer les fréquences présentes dans l'environnement domestique (Wifi, téléphones mobiles, téléphones DECT, Bluetooth, champs électriques...), ce papier peint technique s'avère très efficace contre les ondes qui polluent notre quotidien.
Papier peint vinyle effet brique effaçable

Papier peint vinyle effet brique effaçable, par Koziel

  • papier peint tableau noir : fonctionnant à la manière d'un tableau d'école, le papier peint tableau noir est doté d'une face permettant d'écrire ou dessiner à la craie. Pour faciliter sa pose, le dos du papier est généralement auto-adhésif.

  • papier peint à LEDs : ce papier peint intègre des ampoules LED, reliées entre elles par un câble intégré à la matière, lui-même branché à un répartiteur, qui devra être alimenté en électricité. Idéal pour créer une ambiance tamisée.

  • papier peint phosphorescent : il s'agit d'un papier peint contenant des motifs réalisés à l'aide d'une encre phosphorescente. Le papier peint absorbe la lumière naturelle ou artificielle, et la restitue lorsque la pièce est plongée dans le noir.

  • papier peint extérieur : prévu pour résister aux dégradations liées à la pollution, aux intempéries, aux rayons UV et aux chocs, c'est le papier peint idéal pour égayer une façade d'immeuble ou de maison !

Papier peint : comment faire le bon choix ?

Pour bien choisir son papier peint, il est nécessaire de prendre en compte différents critères :

  • l’état du support : plus le support est endommagé (petits trous, fissures superficielles...), plus il faut opter pour un papier peint épais et résistant (papier peint intissé, notamment). Si vous préférez opter pour un papier peint traditionnel ou vinyle, une bonne préparation du support devra être envisagée (lessivage, ponçage, rebouchage...)...

  • la pièce de destination : le type de pièce à tapisser est déterminant dans le choix du papier peint à utiliser. Ainsi, une pièce humide implique la pose d'un papier peint imperméable et facile à nettoyer (vinyle ou intissé). Plus l'usage de la pièce est intense, plus le papier peint doit être épais et facile à entretenir. On évitera, par exemple, l'utilisation d'un papier peint traditionnel (car trop fragile) dans un escalier ou une chambre d'enfant.

  • l’entretien : en fonction de la pièce où le papier peint sera posé, on veillera à choisir le type d'entretien adéquat. Si le papier peint d'une chambre parentale est moins exposé aux salissures et peut se contenter d'être épongeable, voire lavable, celui d'une chambre d'enfant devra au moins être lessivable (éventuellement brossable).

  • le type d’encollage : ce paramètre va avoir un impact direct sur la facilité ou non à poser le papier peint. Si la pose d'un papier peint à encoller peut s'avérer délicate (surtout lorsqu'il s'agit d'un papier peint traditionnel), la pose sur mur encollé ou l'utilisation d'un papier peint pré-encollé peut grandement simplifier la pose.

  • certaines propriétés techniques : pour des raisons esthétiques, pratiques ou techniques, on peut être amené à choisir un papier peint spécifique, qui sera doté de caractéristiques particulières (papier peint à LEDs, papier peint acoustique, papier peint tableau noir...).
Choisir son papier peint ou sa tapisserie
hint
Le saviez-vous ?

Chaque rouleau de papier peint dispose d’un numéro de bain de fabrication. Pour être sûr que tous les rouleaux présentent une teinte identique, vérifiez que chacun d’eux possède le même numéro de bain.

Quel papier peint pour quelle pièce ?

Le choix du papier peint doit tenir compte du type de pièce concerné (humide ou sèche) et de la fréquence de passage au sein de la pièce. Voici les types de papiers peints à privilégier en fonction des pièces d'une habitation :

  • hall d’entrée, couloir ou cage d’escalier : comme il s’agit de lieux de passage intense et potentiellement exposés aux frottements, optez pour un papier peint vinyle, qui sera à la fois épais et facilement lessivable en cas de salissures.

  • chambres : si tous les types de papiers peints peuvent convenir dans une chambre d’adulte (notamment le traditionnel en duplex et l’intissé, pour son toucher doux), privilégiez un papier peint suffisamment robuste dans une chambre d’enfant. Dirigez-vous vers un papier peint vinyle, dont l’entretien sera facilité et vous évitera de vous inquiéter de la moindre trace de doigt ou de feutre.

  • salon ou salle à manger : choisissez un papier peint intissé, qui permettra de nettoyer d’éventuelles salissures et offrira un rendu plus chaleureux. Idéalement, limitez la tapisserie à un pan de mur, pour que l’ambiance ne soit pas trop oppressante.

  • salle de bain et cuisine : dans ce type de pièce, la pose d’un papier peint résistant à l’humidité, épais et lessivable est indispensable. Pour réunir ces 3 qualités, orientez-vous de préférence vers un papier peint vinyle, vinyle expansé, ou intissé.
Vous souhaitez refaire votre déco ?
Obtenez un prix maintenant

Quel prix envisager pour la pose d'un papier peint ?

Poser du papier peint dans les règles de l'art nécessite à la fois du temps et de la rigueur si l'on souhaite obtenir un rendu optimal. Pour s'épargner les contraintes liées à la pose de papier peint, il n'est donc pas rare de confier cette mission à un artisan.

L'intervention d'un professionnel pour la pose de papier peint peut être facturée en fonction de la surface à tapisser (prix au mètre carré) ou de la durée de la prestation (tarif horaire).

Prix de pose d'un papier peint

Facteurs ayant un impact sur le prix de pose d'un papier peint

Plusieurs éléments peuvent influencer directement les coûts liés à la pose d'un papier peint par un professionnel :

  • type de papier peint : selon le type de papier peint choisi et la qualité de celui-ci, le prix peut fortement varier

  • surface à tapisser : naturellement, plus la surface à couvrir est importante, plus le prix de pose du papier peint augmentera

  • présence d'une ancienne tapisserie : s'il faut arracher un ancien papier peint avant de retapisser, il faudra ajouter les frais liés à cette prestation

  • état du support et préparation : un mur très abîmé nécessitera un travail de préparation conséquent, ce qui fera gonfler la facture

  • complexité de la pose : le professionnel peut appliquer un tarif plus élevé lorsque la pose de papier peint implique de nombreuses découpes (du fait de la présence d'un grand nombre de fenêtres, portes, radiateurs...) ou que certaines zones à tapisser s'avèrent difficiles d'accès (impliquant, par exemple, l'installation d'un échafaudage).
Tarif papier peint au m² (mètre carré)

Prix au m² pour la pose d'un papier peint (fournitures incluses)

Prestation Prix moyen constaté
Préparation du support à tapisser 10 à 20 € HT / m²
Dépose ancien papier peint 10 à 15 € HT / m²
Pose papier peint sur mur préparé ou neuf 15 à 25 € HT / m²
Dépose ancien revêtement mural, préparation du mur et pose d'un nouveau papier peint 25 à 50 € HT / m²

Tarif horaire pour la pose d'un papier peint

Certains professionnels facturent leur intervention à l'heure. Attendez-vous alors à des tarifs compris entre 25 et 45 € HT / heure. Sachez que la pose d'un papier peint au coût horaire revient généralement plus cher que lorsque celle-ci est calculée en fonction de la surface à tapisser. En effet, l'artisan a souvent tendance a surestimer le nombre d'heures nécessaires, et peut également être amené à facturer davantage d'heures en cas d'imprévus.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
hemea (ex-Travauxlib)
hemea - Novare Construction SAS, en application de l'article L.523-1 du Code monétaire et financier, dispose d'un mandat d'exercice de services et sécurisation de paiement pour le compte de Lemonway, accrédité auprès de ACPR - Banque de France