Nos guides
  1. Travauxlib
  2. Ravalement de façade

Un ravalement de façade permet de redonner une nouvelle jeunesse aux murs extérieurs d'un bâtiment, tout en les protégeant d'éventuelles infiltrations et en améliorant leurs performances en termes d'isolation. Si un ravalement régulier est nécessaire pour préserver l'aspect esthétique d'un immeuble ou d'une maison, certaines communes imposent que ce dernier soit réalisé tous les 10 ans.

Ravalement de façade : quel prix envisager ?

Un ravalement de façade coûte généralement entre 50 et 200 € / m², échafaudage, fournitures et pose compris. Si la fourchette de prix est aussi large, c'est parce qu'elle dépend de nombreux critères, qui peuvent minorer ou majorer le coût d'une telle intervention :

  • la surface de la façade : plus elle est vaste, plus le tarif du ravalement sera élevé.
  • le lieu où se situe le chantier : le tarif sera sensiblement plus élevé dans une grande ville ou dans un secteur protégé.
  • l'état de la façade et le revêtement actuel : plus la façade est dégradée, plus sa remise en état coûtera cher.
  • les prestations et traitements envisagés : un ravalement de façade complet incluant nettoyage, réparations, traitements et finitions aura un coût forcément plus élevé qu'un simple nettoyage / décapage.
  • le revêtement souhaité : le type de matériau choisi pour les finitions aura également un impact sur le prix final.
Prix d'un ravalement de façade

Besoin d'un artisan pour votre ravalement de façade ?

Obtenez une estimation maintenant

Détail des prix pour ravaler une façade

Préparation d'un ravalement de façade

Type de prestation Prix estimé
Location et installation échafaudage 50 à 250 € / jour
Nettoyage par projection de matière (gommage, sablage...) 20 à 70 € / m²
Nettoyage humide (haute pression, nébulisation, nettoyage chimique...) 10 à 30 € / m²
Nettoyage à sec (peeling, ponçage...) 15 à 30 € / m²

Réparation et traitement de la façade

Type de prestation Prix estimé
Réparation des fissures et joints 15 à 120 € / m²
Traitement anti-mousse et champignons 30 à 100 € / m²
Imperméabilisation 30 à 100 € / m²

Revêtement et finitions d'un ravalement

Type de finition Prix estimé
Peinture 20 à 45 € / m²
Enduit ou crépi 20 à 80 € / m²
Lasure sur bois 20 à 35 € / m²
Bardage (bois, métal, PVC, ciment) 10 à 150 € / m²
Placage (pierre, béton, terre cuite, quartz) 20 à 150 € / m²

Qu'est-ce qu'un ravalement de façade ?

Un ravalement de façade consiste à rénover la façade d'un bâtiment (maison ou immeuble), généralement pour lui redonner son aspect d'origine.

Avec le temps, une façade s'abîme (fissures, salissures, mousse, dégradation des joints...), et une opération de ravalement s'avère nécessaire pour réparer les dommages esthétiques, traiter les éventuelles pathologies, et embellir l'aspect de la façade. Une telle opération permet également à la façade de retrouver ses performances d'isolation d'origine ou de les améliorer.

Notez qu'un ravalement peut à la fois concerner les murs extérieurs, les menuiseries (fenêtres, volets, portes) et les autres éléments inclus dans la façade (balcons, terrasses, portails...).

Ravaler une façade : quelle signification ?

Estimez le coût pour ravaler votre façade

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Ravaler une façade : quelles sont les étapes à suivre ?

1. Réaliser un diagnostic préalable

Avant de ravaler la façade d'un bâtiment, il est nécessaire de vérifier l'état de la façade concernée. Il s'agit notamment de lister et analyser les dégradations visibles afin de pouvoir proposer des solutions adaptées.

2. Préparation du chantier

Il faut préparer le ravalement proprement pour assurer la sécurité des travailleurs et accélérer les travaux. C’est un temps à prendre qui est indispensable pour assurer que les travaux se déroulent bien. Cela passe parfois par l’installation d’un échafaudage sur la voie publique, auquel cas il faut demander une autorisation aux autorités concernées.

Préparation ravalement de façade

3. Nettoyage ou décapage de la façade

Le nettoyage est une étape essentielle pour assurer le bon diagnostic des défauts du mur et assurer une bonne rénovation. Il existe plusieurs méthodes pour décaper les murs, selon le matériau et la surface à nettoyer : le gommage façade, le nettoyage à sec et le nettoyage par voie humide.

4. Rénovation du mur et le traitement des pathologies

Avant d’envisager tout traitement, il faut procéder à un diagnostic précis sur l’intégralité de la façade. Les pathologies recherchées peuvent être de différentes natures :

  • Joints de façade ou de dilatation qui n’assurent plus leur rôle : ces défauts peuvent avoir des conséquences importantes sur les performances énergétiques du bâtiment. Il faut alors refaire, ou « combler » les joints en appliquant de la matière.
  • Fissures dans la façade : il faut alors les combler pour éviter des infiltrations d’humidité. Lorsque les fissures ne sont pas encore stabilisées, il faut parfois poser une armature, noyée dans le mastic pour les traiter définitivement.
  • Efflorescence : la remontée par capillarité d’humidité. Elle se manifeste par l'apparition de tâches blanches sur la surface des murs.
Façade d'immeuble ravalée

5. Protection du mur et pose d’un enduit esthétique

Une fois la façade traitée, et saine, il reste à la protéger des intempéries futures. On va alors poser un revêtement sur les murs concernés, qui pourra éventuellement être peint pour obtenir l'aspect esthétique souhaité. On distingue 3 familles d'enduits, classés en fonction de leur degré de protection (et d'épaisseur ou d'opacité) :

  • Les revêtements de classe D1 : des finitions qui maintiennent l’état de la façade. On les utilise pour les murs en pierre ou en briques apparentes, par exemple. Ils ont pour principale fonction de bloquer l’infiltration d’eau.
  • Les revêtements de classe D2 : des peintures à film mince, qui conservent l’état d’origine de la façade. Là encore, il s’agit de matériaux peu épais qui ont essentiellement une fonction décorative.
  • Les revêtements de classe D3 : des produits épais ou semi-épais qui peuvent modifier l’aspect du mur. Dans cette classe, on retrouve notamment le crépi et les bétons légers.

Besoin d'un artisan pour votre ravalement de façade ?

Obtenez un prix maintenant

Avantages d'un ravalement de façade

Optimiser les performances énergétiques du bâtiment

Des murs en mauvais état possèdent souvent des fissures, qui empêchent une bonne isolation thermique et phonique. Le ravalement va alors permettre de remettre la façade à neuf, tout en rétablissant les performances énergétiques d’origine.

Par ailleurs, un ravalement peut être l’occasion de procéder à une isolation du bâtiment par l'extérieur, ce qui rendrait les travaux éligibles à un certain nombre d’aides. Par exemple, l’ANaH (Agence Nationale de l’Habitat) propose d’aider les propriétaires ou les syndics de copropriété qui souhaitent améliorer la performance énergétique d'un logement ou d'un immeuble. Les conditions d’obtention de l'aide varient selon la situation du propriétaire et le gain énergétique associé au projet.

Optimiser les performances énergétiques d'un bâtiment

Offrir une seconde jeunesse au bâtiment

Le ravalement est également l’occasion de nettoyer des murs décolorés et salis par la pollution, les UV, ou la pluie. Vous pouvez également profiter d'un ravalement pour changer la couleur et la texture du revêtement extérieur de votre façade. Vous pourrez choisir entre la peinture, le crépis, ou des enduits spécifiques. La nature du revêtement à privilégier dépend notamment du type de matériau utilisé dans les murs du bâtiment. En effet, sur des murs en brique, il faut éviter d'utiliser des matériaux étanches pour laisser le mur respirer, et privilégier un enduit ayant des propriétés respirantes (un enduit à base de chaux, par exemple).

Ravalement de façade pour rajeunir son logement

Ravalement de façade : la législation en vigueur

D’après le site du Service Public, la loi impose aux propriétaires de maintenir la façade des immeubles en bon état de propreté, qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un immeuble (au sens large, et non plus juridique) de résidence ou de bureau.

À Paris et dans certaines communes, il est obligatoire de procéder à un ravalement de façade au moins une fois tous les 10 ans. Dans les communes concernées, une déclaration préalable doit être déposée en mairie avant le début des travaux.

Pour en savoir plus : Cas où la déclaration préalable est nécessaire pour un ravalement de façade.

Législation en vigueur pour ravaler une façade