Nos guides

Conseils à suivre pour bien rédiger un devis

  1. Travauxlib
  2. Espace pro
  3. Conseils pour la rédaction d'un devis

Pourquoi ces recommandations ?

L'objectif de ces recommandations est de :

  • Fournir un cadre à la manière de présenter les devis
  • Améliorer la compréhension des devis par les clients pour qu’ils comprennent mieux ce qu’ils achètent et soient donc plus rassurés, leur donner un sentiment de contrôle et de transparence
  • Standardiser la manière dont on chiffre les travaux pour faciliter la comparaison des prestations

Beaucoup d'entrepreneurs disent faire des devis “très détaillés”, mais au final très peu savent présenter et détailler un devis correctement, notamment car ils ne sont pas suffisamment pédagogues. Pourtant rédiger un devis détaillé ne prend pas beaucoup plus de temps, et peut même être plus rapide à réaliser qu'un devis basique, lorsqu'on est bien organisé.

hint
Le saviez-vous ?

Les devis sont encadrés par la loi. Pour connaître la législation en vigueur relative à la rédaction d'un devis, rendez-vous sur le site du Service Public.

Règles générales

On l'oublie souvent, mais un devis est avant tout destiné au maître d'ouvrage. Il faut donc faire en sorte que celui-ci puisse facilement le comprendre :

  • Pas d’abréviations qui ne sont pas comprises par les clients, comme “EC/EF” (eau chaude/eau froide), ou “PC” (prise de courant).
  • Pas de termes techniques ou de jargon flous pour le client, exemple : utiliser “carrelage” plutôt que “carreaux” ou "faïence", “fenêtres” plutôt que “menuiseries”. Autre exemple : beaucoup de clients ne comprennent pas le mot "dépose" !
  • Ne pas sauter des mots de liaison, éviter les “suppression bloc WC” ou “suppression carrelage sol” mais mettre plutôt “suppression de carrelage au sol”.

Pour faire un devis correctement, il faut prévoir et inclure en théorie :

  • La quantité de matériaux et fournitures à prévoir (placo, carrelage, pots de peinture, tubes de cuivre et PVC...)
  • Les frais fixes (outils, véhicule...)
  • La durée nécessaire à la réalisation de chaque poste de dépenses
  • Le tarif horaire de chaque poste (adapté en fonction de la personne qui réalise les travaux concernés : sous-traitant, salarié, ou moi-même)
  • La marge brute globale du chantier que je souhaite obtenir (en général entre 15 et 30 % pour une entreprise générale).

Et on préfère faire des devis avec des prix indiqués pour chaque prestation pour pouvoir proposer des devis "à tiroir" qui restent justes si on enlève une prestation, plutôt qu'un devis avec un forfait de main d'oeuvre par poste.

Enfin, on ne fait pas de devis par pièce, mais par lot, car les devis sont en général beaucoup trop longs sur le modèle par pièce (on répète à chaque fois la même ligne pour chaque pièce différente, et ça génère des doublons indigestes pour le lecteur).

hint
Le saviez-vous ?

Notre logiciel de devis permet, une fois le devis généré par lots, et après avoir précisé les localisations, d'obtenir une répartition des dépenses par pièce.

Recommandations concernant les prestations listées

Désignation

La désignation d’une prestation doit être claire, courte, simple, et doit permettre au lecteur de comprendre immédiatement de quelle prestation il s’agit, sans avoir besoin de rentrer dans les détails. Si elle ne tient pas en une à 2 lignes max, elle est probablement trop longue.

Ce n’est pas une phrase mais un intitulé, un titre : elle commence donc par une majuscule mais ne finit pas par un point.

Elle doit être à l’indéfini (pas de pluriel) : ne pas dire “pose d’un robinet” mais “pose de robinet”, afin de pouvoir changer la quantité sans avoir à modifier la désignation, et de rester cohérent avec les prestations qui sont toujours à l'indéfini comme “pose de parquet”.

Exemple : Fourniture et pose de baignoire d’angle

Description

La description est un paragraphe complet qui comprend des phrases, qui finissent donc par un point.

Elle ne doit pas répéter inutilement la désignation, mais la compléter et la détailler si possible les étapes de réalisation.

Elle doit donner (si possible et applicable) le lien vers la fourniture, le nom de la référence, le nom de la marque, la finition choisie.

Exemple :

Désignation :

Peinture plafond sur fond à préparer

Description :

Grattage, ponçage, enduit repassé pour boucher les trous et fissures, puis 2 couches de peinture.
Peinture bleue “Cook’s blue” de marque Farrow & Ball, finition “Estate Emulsion”.

Fourniture et pose

  • Si la prestation implique la fourniture et la pose d’un objet, la désignation doit commencer par “Fourniture et pose de...”.
  • Si elle implique la pose seule d’un objet fourni par le client, la désignation doit commencer par “Pose seule de... fourni(e.s) par le client”.
  • De manière générale, ne jamais écrire "Pose de...", toujours écrire soit "Fourniture et pose de...", soit "Pose seule de...", soit "Fourniture seule de..." afin d'éviter les quiproquos.

Remarque : inutile de préciser "Fourniture et pose" pour certaines prestations comme la peinture, le ragréage...

Quantité

Une partie des clients est particulièrement exigeante sur ce point : ils souhaitent que les quantités présentées dans les chiffrages soient exactement celles discutées en amont, au rendez-vous ou sur des plans, à la virgule près.

La quantité présentée sur chaque ligne doit aussi être exactement la quantité à réaliser, et non pas celle à commander. Par conséquent, on ne doit donc pas compter le surplus nécessaire aux découpes ou pour le spare, car ce coût supplémentaire doit en réalité être inclus dans le prix unitaire.

La quantité d'une prestation a un impact sur son prix unitaire. Plus la quantité est petite plus le prix unitaire est (logiquement) élevé, car les coûts fixes sont moins dilués :

  • Poser 1 prise électrique ne prend pas 3 fois moins de temps que poser 3 prises électriques
  • Poser 1 m² de carrelage ne prend pas 3 fois moins de temps que poser 3 m²
  • En revanche, peindre 300 m² ça prend à peu près 2 fois moins de temps que 600 m²
  • En général, le prix unitaire commence à se stabiliser vers une quantité entre 20 et 40 m²
  • Pour de toutes petites quantités, il est préférable de mettre des forfaits, pour éviter que le prix unitaire ne soit délirant.

Prix unitaire

En général, les clients comparent les prix unitaires de leurs devis avec des prix qu’ils trouvent sur internet, en tapant par exemple “prix peinture m²”, le prix de la peinture étant celui le plus regardé.

Il est donc préférable de toujours rester autant que possible dans des prix unitaires comparables aux moyennes constatées par les clients, et mettre les surcoûts liés aux particularités d’un chantier dans des lignes à part : phasage, accessibilité réduite, 6e étage sans ascenseur...

Localisations

Les localisations sont en général très peu explicitées dans les devis. C’est légèrement plus long à lister, mais ça peut faire une grande différence : c'est grâce à elles que les devis sont perçus comme étant "détaillés" par les clients.

Elles doivent apparaître en bas de la description, selon ce format :

Léger ponçage, puis 2 couches de peinture en finition.

Quantité : 109 m²

Localisations : chambre 1 : 45 m², séjour : 64 m².

Si on dispose d’un plan, les localisations doivent respecter le nom des localisations telles que sur le plan, s’il indique les pièces.

Sinon, nommer les pièces selon cette convention :

Chambre 1 - Chambre 2

Séjour

Salle de bain 1 - Salle de bain 2

Cuisine

Dégagement

Entrée

Couloir

WC 1 - WC 2

etc.

Focus sur la peinture

Le prix de la peinture est celui qui est le plus consulté par les clients, et il est souvent plus cher que ce à quoi ils s'attendent (c'est l'inverse pour le cloisonnement).

Il est préférable de séparer la préparation des murs (rebouchage des fissures, enduit, etc) de la prestation de peinture (2 couches) pour permettre aux clients de comparer le prix unitaire de la peinture seule par rapport aux prix qu’il peut trouver sur internet. S’ils voient 45 € / m² il vont dire que c’est trop cher...

Lignes références (pour les murs, mais c'est pareil mais légèrement plus cher pour les plafonds) :

Préparation

Ouverture des fissures, enduit de rebouchage et de lissage, ponçage, lessivage.

15 - 30 € / m²

Couche d'impression puis 2 couches de peinture.

20 - 25 € / m²

Mauvaises lignes / bonnes lignes

Exemple de lignes qui ne respectent pas nos recommandations

Désignation

Description

Quantité

Prix unitaire HT

Pose de parquet stratifié

Pose et fourniture d'un parquet stratifié pour couloir et chambre

1

1 500 €

Problèmes :

  • Localisations qui ne respectent pas les recommandations
  • Pas de quantité mais un forfait
  • Pas de prix de fourniture
  • Incohérence entre la désignation et la description : la désignation dit “Pose” alors que la description dit “Pose et fourniture”
  • Il est mentionné “Pose et fourniture” alors qu’on devrait rester cohérent et utiliser uniquement l'expression “Fourniture et pose”
  • La description ne finit pas par un point
  • La description répète inutilement la désignation.

Exemple de lignes qui respectent nos recommandations

Désignation

Description

Quantité

Prix unitaire HT

Peinture plafond sur fond plâtre propre

Léger ponçage, puis 2 couches de peinture en finition.

Peinture bleue “Cook’s blue” de marque Farrow & Ball, finition “Estate Emulsion”.

http://eu.farrow-ball.com/cook's-blue/couleurs/farrow-ball/fcp-product/100237

Localisations : chambre 1 : 45 m², sdb 1 : 15 m².

Total : 125 m²

25 € / m²

Lots

Voici la liste des lots officiels Travauxlib que nous utilisons, par ordre d’apparition dans un devis, et par ordre théorique de l'enchaînement des phases d’un chantier :

  • Démolition - préparation
  • VRD - aménagements extérieurs
  • Maçonnerie - gros œuvre
  • Charpente - couverture - toiture
  • Menuiseries extérieures - fenêtres
  • Isolation
  • Plâtrerie - cloisonnement
  • Menuiseries intérieures - agencement : comprend la cuisine et les meubles sur-mesure.
  • Plomberie - chauffage
  • Électricité
  • Revêtements de sols et muraux : tout revêtement mural qui n’est pas de la peinture : faïence, lambris, crédence...
  • Peinture
  • Équipements - électroménager : ils concernent essentiellement la cuisine (frigo, lave-vaisselle, micro-ondes...).