Isolation et équipement de combles aménageables : prix au m², matériaux et accessibilité

Travauxlib permet aux particuliers d'obtenir gratuitement les prix du marché pour isoler ou aménager ses combles pour ensuite prendre rendez-vous avec des professionnels qualifiés.

Commencez votre projet d'équipement d'isolation de vos combles aménageables

Comment savoir si vos combles sont aménageables ?

amenagement combles

Vous pouvez gagner de l’espace habitable dans sa maison en exploitant les combles perdus sous la toiture. Cependant, afin que ces combles soit aménageables, il est nécessaire que cet espace réponde à certaines caractéristiques telles que :

  • Une hauteur sous plafond de 1,80 mètre minimum.
  • La pente de la toiture supérieure à 30°.
  • Une charpente traditionnelle (idéale pour les combles habitables).

Prix de l'isolation et de l'aménagement des combles

Isolation

Le prix de l'isolation de vos combles aménageables varie, selon si l'isolation se fait depuis l'intérieur ou l'extérieur.

  • 50 à 80 €/m² pour l'isolation de combles habitables
  • 100 à 130 €/m² pour l'isolation par l'extérieur

Entre 50 et 130 € / m² TTC

Aménagement léger

  • Isolation
  • Création ou modification de cloisons en placo
  • Revêtement sol - muraux
  • Fenêtre de toit
  • Rénovation électrique légère

Entre 500 et 900 € / m² TTC

Aménagement complet

  • Isolation
  • Création ou modification de cloisons en placo
  • Revêtement sol - muraux
  • Fenêtres de toit
  • Refonte complète de l'électricité et la plomberie
  • Création salle de bain

Entre 900 et 1 500 € / m² TTC

Isolation de vos combles aménageables

isolation interieure combles

Isolation par l'intérieur

La couche d’isolant viendra se poser sous la charpente de votre toiture. Ces panneaux d’isolant vont recouvrir toute la surface entre le toit et les éventuelles cloisons.

Le matériau d’isolation intérieure par excellence à l’échelle nationale est la laine de verre. Lorsque l’isolation se fait en deux couches, une première couche vient se poser entre les chevrons et une deuxième couche se trouve accolée à la première entre les pannes (tout en respectant le vide entre les deux couches nécessaires à l’aération). L’épaisseur de ce type d’isolation est d'environ 20 centimètres.

Si vous optez pour une isolation en une seule couche celle-ci est mise en œuvre sur le chevronnage.

Il est à noter qu’une couche d’isolant par l’intérieur occupe une épaisseur d’environ 25 centimètres qu’il faut soustraire de la hauteur de
plafond, qui doit dépasser 1,80 mètre afin d’être habitable.

Une sous face de finition en bois, une plaque de plâtre ou d’un autre matériau devra être ajoutée afin de recouvrir la couche d’isolant.
Quelle que soit l’épaisseur ou le nombre de couches, la résistance thermique doit atteindre les 6 m².K/W au minimum.

isolation combles exterieure

Isolation par l'extérieur

L’isolation par l’extérieur nécessite de plus gros moyens que l’isolation intérieure et est donc plus coûteuse que cette dernière (environ 3 fois le prix.) Cette option a plusieurs avantages : la hauteur sous plafond est conservée, les ponts thermiques sont réduits et la charpente reste apparente, permettant un rendu esthétique.

Quelle que soit l’épaisseur ou le nombre de couches, la résistance thermique doit atteindre les 7 m².K/W au minimum. Il existe différentes mises en œuvre de ce type d’isolation :

  • La technique du sarking : elle consiste en une pose de plusieurs panneaux directement posés sur le chevronnage (le platelage (servant de base), le pare-vapeur, l’isolant, l’écran de sous toiture, le contre lattage, les liteaux et enfin la couverture du toit). Cette méthode est spécifique aux toitures en pente.
  • La technique des caissons chevronnés : il s’agit d’un caisson qui regroupe toutes les composantes de l’isolant, et dont les mesures peuvent atteindre les 2,5 mètres de largeur et 7 mètres de long. Cette méthode n’est pas conforme aux charpentes en fermettes industrielles.
  • La technique en sandwich : il s’agit de l’assemblage de plusieurs caissons chevronnés. Parfaitement emboités ils permettent une réduction optimale des ponts thermiques.

Matériaux pour l'isolation

La pose du matériau est aussi importante que sa qualité. Une pose bâclée réduit considérablement l’efficacité de l’isolation. L’épaisseur de l’isolant dépend directement des propriétés et de la résistance du matériau. Il existe de nombreux matériaux isolants qui diffèrent par leur prix et leur résistance thermique.

Le polystyrène extrudé ou expansé

Il s’agit d’un matériau très léger fabriqué à partir de pétrole brut sous forme d’une infinité de billes liées entre elles. Il est très performant en termes d’isolation thermique et non en termes d’isolation acoustique. Peu résistant au feu. (10 €/m²)

Panneaux de laine minérale (de verre ou de roche)

Il s’agit d’une laine minérale. Légère et peu onéreuse (3 à 8 €/m² en 100 mm), la laine de verre est le matériau d’isolation le plus sollicité mondialement. Elle est très résistante à la chaleur mais a tendance à se tasser en présence d’eau.

Laine naturelle (végétale et animale)

La laine de mouton est un des matériaux écologiques les plus résistants à la chaleur. Elle est également un des plus chers (30-35 € le m²) Il existe également la laine de lin et la laine de chanvre (25-30 € le m²).

La paille de bois

En tant que matériau écologique elle absorbe parfaitement la chaleur, régule l’humidité et est très durable.

isolation combles

Le liège expansé

Excellent isolant thermique et acoustique, il existe sous forme de grains ou de plaque. Il s’agit du matériau d’isolation le plus cher (75-85 € par m²).

Aménagement des combles

Lorsque votre charpente est traditionnelle, vous pouvez directement commencer vos travaux car sa base est conçue pour soutenir un plancher pré-dimensionné afin de supporter d'éventuelles charges d’aménagement et n’empiète pas sur l’espace aménageable (dans le cas échéant, des travaux de renforcement sont à envisager). Si le comble semble perdu, de longs travaux de transformation de charpente, de surélévation, et changement de la pente sont nécessaires, ainsi qu'un permis de construire.

Cependant, il est important de savoir que, selon la loi, l’intervention d’un architecte est obligatoire lorsque la surface totale habitable de votre maison atteint les 170 m² (combles aménagés inclus). Afin de rendre ce nouvel espace confortable, il faut penser à a lumière (fenêtre et électricité) à l’accessibilité (escaliers), à l’accès à l’eau (plomberie) et au mobilier.

aménager combles habitables

Accessibilité

Pour accéder à vos combles, les deux choix principaux sont l'escalier et l'échelle. En fonction du modèle d'escalier choisi, les caractéristiques et le prix varie.

  • En colimaçon, l’escalier permet un gain d’espace mais ne facilite pas le déplacement de mobilier vers le comble.
  • Droit, il grignote une bonne partie de l’étage en dessous mais le déplacement de mobilier vers le comble est plus aisé.
  • Le tournant (gauche ou droite) est le plus prisé car il n’est pas très encombrant dans l’étage inférieur et permet le déplacement de mobilier vers le comble.

Dans le cas d’une échelle, vous pouvez opter pour une échelle de meunier, échelle escamotable ou coulissante. Aucunement encombrantes et très économiques, les échelles sont néanmoins déconseillées dans le cas de combles habitables, inconfortables à utiliser au quotidien. Dans les deux cas, une trappe de grenier est nécessaire.

Prix des différents escaliers

Type d'escalier Béton Bois Acier Pierre ou verre
Escalier en colimaçon Entre 2 000 et 4 000 € Entre 1 500 et 8 000 € Entre 2 000 et 6 000 € Entre 6 000 et 12 000 €
Escalier droit Entre 1 500 et 4 000 € Entre 500 et 5 000€ Entre 2 000 et 6 000 € Entre 6 000 et 12 000 €
Le tournant (¼ ou ½) Entre 1 500 et 3 000 € Entre 1 000 et 6 000 € Entre 2 000 et 6 000 € Entre 6 000 et 12 000 €

Bénéficiez des avantages Travauxlib pour l'isolation de vos combles

Engagement prix, qualité, délais : pénalités incluses. Travailler avec des entreprises labellisées

Aménager mes combles en toute sérénité

fenetres combles

Fenêtres

Les fenêtres de combles aménageables permettent à la lumière naturelle et à l’air de pénétrer dans toute la surface de votre comble aménagé. Il existe deux types de fenêtre de combles, les fenêtres de toit et les lucarnes.

  • Fenêtre de toit : elle peut être posée sur tout degré de pente de 20° à 90° et offre 40 % de luminosité de plus que la lucarne. De plus, quel que soit le modèle et la taille de la fenêtre, elle est peu onéreuse. La surface vitrée doit représenter au minimum 1/6 de la surface du comble. Il existe différents types d’ouvertures de la fenêtre de comble (ouverture par projection, ouverture latérale).
    Il est conseillé d’opter pour un triple vitrage afin d’éviter la surchauffe durant la saison estivale. Le prix d’une fenêtre de
    comble va de 500 € à 900 € (pose comprise).
  • Lucarne : ce type d’ouverture nécessite un permis de construire, un chantier et un budget plus important. Cependant, la lucarne permet de gagner en surface habitable et en esthétique. Il existe un large choix de lucarne (jacobine, normande, meunière, etc). Le
    prix d’une lucarne varie entre 2 000 € et 6 000 € suivant la dimension. Il est important de savoir que la TVA peut passer de 5,5 % à 20 % si la taille des lucarnes est trop importante.

Électricité

Afin que votre comble soit habitable, l’accès à la lumière est indispensable. Pour cela il faut impérativement faire appel à un spécialiste pour installer un tableau d’électricité indépendant ou d’en raccorder un à l’existant.

Plomberie

Si vous voulez aménager votre comble d’une salle de bain, il faut évidemment penser à la plomberie. Il est obligatoire de raccorder le système d’arrivée d’eau froide. Cependant, pour l’eau chaude, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Si l’arrivée d’eau chaude est proche des combles, vous pouvez la raccorder aux équipements des combles tout en essayant d’éviter les pertes de pression.
  • Sinon, vous pouvez envisager l’installation d’un chauffe-eau électrique ou solaire.

Chauffage

Afin que votre comble aménagé soit habitable toute l’année, il est nécessaire de penser à l’installation de chauffages. Tout comme
l’électricité, vous pouvez prolonger le système de chauffage existant (fuel, gaz, pompe à chaleur) en vous assurant que votre système soit assez puissant pour desservir le comble ou bien envisager l'achat de chauffages électriques.