Nos guides

Vous souhaitez réaliser des travaux dans votre logement ? Quel que soit votre projet, deux principaux choix s'offrent à vous pour le financer : utiliser l'argent que vous avez mis de côté ou souscrire un prêt travaux. Si vous décidez d'avoir recours à un crédit travaux, quelques explications s'imposent. Suivez le guide !

Crédit ou prêt travaux : qu'est-ce que c'est ?

Le prêt travaux est généralement un prêt émis par une banque ou un établissement de crédit pour aider l'emprunteur à financer ses travaux. La notion de "crédit travaux" peut être confuse, car il existe en réalité plusieurs types de prêts permettant le financement de travaux :

  • Le prêt affecté
  • Le prêt personnel
  • Le prêt immobilier.

En fonction du montant que vous souhaitez emprunter et du type de travaux que vous envisagez, il sera plus judicieux de recourir à l'un ou l'autre des prêts travaux évoqués.

Le prêt affecté

Le prêt affecté est un des types de prêts travaux les plus courants. En effet, c'est souvent la première solution proposée par une banque lorsqu'il s'agit de financer un projet de rénovation d'appartement ou de maison. Ce type de crédit travaux est en réalité un crédit à la consommation dont le montant ne peut être consacré qu'à la réalisation de travaux. Pour s'assurer que cette obligation soit respectée, la banque est en droit de vous demander les devis et factures de l'entreprise à laquelle vous ferez appel pour effectuer les travaux. C'est d'ailleurs souvent la banque qui transfère directement à l'entreprise l'argent emprunté.

Notre avis : Si le prêt affecté revient généralement plus cher qu'un prêt personnel, il s'avère en revanche plus sécurisant que celui-ci. Ainsi, en cas d'annulation des travaux pour lesquels il a été octroyé ou de non conformité aux travaux prévus au départ, ce crédit peut être résilié. Dès lors, les sommes déjà versées par l'emprunteur lui seront remboursées.

Le prêt personnel

Le prêt personnel fait également partie des crédits à la consommation. A l'inverse du crédit "affecté", le bénéficiaire du prêt peut dépenser le montant perçu comme bon lui semble. En effet, aucun justificatif des dépenses ne sera demandé par l'établissement prêteur.

Notre avis : C'est le crédit idéal si vous envisagez d'entreprendre les travaux vous-même.

Vous souhaitez rénover votre logement ?

Estimez le montant de vos travaux

Le prêt immobilier

Si l'on souscrit le plus souvent un crédit immobilier pour financer l'acquisition d'un logement, il est également possible d'avoir recours à ce type de prêt pour financer des travaux de rénovation (entretien, réparation ou amélioration d'un bien immobilier). Dans ce cas, la banque vous demandera de garantir le prêt immobilier par une hypothèque, une caution, ou un privilège de prêteur de denier. Vous aurez également l'obligation de souscrire à une assurance décès-invalidité. Enfin, la banque vous facturera généralement des frais de dossier.

Notre avis : Ce type de crédit est plutôt conseillé si vous désirez emprunter une somme d'argent importante, dont vous souhaitez étaler les remboursements sur une longue durée. Lorsque les taux d'intérêts sont bas (comme c'est le cas actuellement), le prêt immobilier peut être une véritable aubaine pour financer ses travaux à moindres frais.

Prêt travaux : quel crédit pour financer ses travaux ?

Quel prêt choisir pour financer vos travaux ?

Tout dépend de la nature et du montant des travaux à réaliser !

  • Si le montant des travaux à effectuer est inférieur à 75 000 € (rénovation d'une ou plusieurs pièces, isolation thermique, aménagement de combles...) il peut être intéressant de souscrire à un prêt personnel ou un prêt affecté, surtout si vous envisagez de réaliser ces travaux rapidement. Il suffit de fournir quelques éléments (pièce d'identité, justificatif de domicile, fiches de paye et RIB) et les sommes peuvent être débloquées rapidement. Si vous choisissez un prêt affecté, vous devrez également justifier vos dépenses. Les taux liés à ces crédits à la consommation sont souvent plus élevés et la durée de remboursement est assez courte (jusqu'à 10 ans, en moyenne).

  • Si le montant des travaux à réaliser dépasse 75 000 € (extension d'une maison, rénovation lourde...), seul un crédit immobilier pourra vous être proposé pour les financer. En effet, à partir de ce montant, la loi interdit aux établissements de crédit de proposer des prêts à la consommation. Bien entendu, il est plus difficile d'obtenir un prêt immobilier car les exigences des banques sont plus strictes pour ce type de financement (niveau des revenus, stabilité financière, garanties...) et les délais d'obtention sont plus longs.

Comparatif des principaux types de prêts travaux

Type de crédit travaux Prêt affecté Prêt personnel Prêt immobilier
Projets concernés Travaux spécifiés dans le contrat Tout type de projet (y compris hors travaux) Achat d'un logement et/ou travaux de rénovation
Montant du crédit De 200 à 75 000 € De 200 à 75 000 € Plus de 75 000 € (parfois moins)
Justificatifs des dépenses Justificatifs obligatoires Pas de justificatifs (généralement) Justificatifs obligatoires
Conditions d'obtention Souples Souples Strictes
Taux d'intérêt Elevé Elevé Faible (actuellement)
Déblocage des fonds Rapide, versé en une fois Rapide, versé en une fois Dès la signature de l'acte notarial, en une ou plusieurs fois
Délai de remboursement De 3 mois à 10 ans (voire plus) De 3 mois à 10 ans (voire plus) De 10 à 30 ans (voire plus)
Délai de rétractation 14 jours 14 jours Délai d'acceptation : 10 jours minimum

Estimez le montant de vos travaux de rénovation

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement sur-mesure, paiement sécurisé, pénalités de retard...

Obtenez un devis en ligne

Financer des travaux avec un crédit immobilier : comment ça marche ?

Le recours à un crédit immobilier pour financer ses travaux constitue souvent la solution la plus avantageuse, car les taux d'intérêt sont plus bas et la durée des remboursements plus longue (ce qui permet de bénéficier de mensualités moins élevées). Plusieurs cas de figures possibles :

  • Si vous souscrivez un prêt immobilier pour l'achat d'un bien ancien à rénover, vous pouvez tout à fait demander à votre conseiller bancaire d'inclure dans votre emprunt le montant des travaux à réaliser. Cette solution permet d'obtenir un taux d'emprunt plus intéressant qu'en souscrivant un crédit à la consommation en sus et de n'avoir qu'un seul crédit à rembourser. Néanmoins, le montant total emprunté reste limité à votre capacité d'endettement et la banque impose généralement que les travaux soient réalisés par des professionnels.

  • Si vous souhaitez réaliser des travaux dans un logement dont vous êtes déjà propriétaire, vous pouvez également souscrire à un prêt immobilier classique consacré au financement de vos travaux, notamment si le montant des travaux dépasse 75 000 € ou si les travaux concernent une construction. Si le montant des travaux est inférieur à 75 000 €, la banque vous proposera généralement un prêt affecté ou un prêt personnel.

  • Si vous avez un ou plusieurs autres crédits en cours, la banque pourra être réticente à vous octroyer un nouveau prêt, en particulier si votre taux d'endettement frôle les 33 %. Dans le cas où vous avez déjà un prêt immobilier en cours, il peut être intéressant de le renégocier en incluant le montant de vos travaux.

Quelle que soit votre situation, l'établissement prêteur vérifiera systématiquement votre capacité d'endettement avant de vous accorder un prêt immobilier. Comme ce prêt doit servir à financer des travaux, la banque exigera généralement que :

  • les travaux soient réalisés par des entreprises de bâtiment
  • les dépenses à effectuer soient justifiées (devis)
  • les sommes empruntées soient directement versées aux entrepreneurs concernés.
Crédit immobilier pour réaliser ses travaux

Crédit travaux : avec quelles aides est-il cumulable ?

Dans le cas où les travaux que vous envisagez permettent d'améliorer la performance énergétique de votre logement, vous pouvez prétendre à certaines aides (sous certaines conditions) :

Pour aller plus loin :