Le crédit d'impôt travaux 2019, également connu sous le nom de crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), permet aux particuliers de déduire de leur impôt sur le revenu certaines de leurs dépenses dans des travaux d'amélioration de la performance énergétique de leur habitation.

La loi de finances pour 2019 a prolongé la validité du CITE jusqu'au 31 décembre 2019.

Crédit d'impôt travaux : conditions d'éligibilité

Bénéficiaires du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le CITE s'adresse aux locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit domiciliés fiscalement en France qui souhaitent effectuer certains travaux visant à améliorer l'efficacité énergétique de leur logement.

Crédit d'impôt travaux : les logements concernés

Pour être éligible au crédit d'impôt pour la transition énergétique, votre logement doit réunir les conditions suivantes :

  • il s'agit d'une maison ou d'un appartement
  • il doit être votre résidence principale
  • sa construction doit être achevée depuis plus de 2 ans.

Travaux énergétiques éligibles au crédit d'impôt (CITE)

Le crédit d'impôt travaux concerne principalement les travaux de rénovation suivants :

Pour plus détails, consultez plus bas notre tableau des travaux éligibles au crédit d'impôt transition énergétique.

Crédit d'impôt transition énergétique

Travaux n'étant plus éligibles au crédit d'impôt

Le remplacement des équipements suivants n'est plus éligible au crédit d'impôt pour la transition énergétique :

  • Portes d'entrée donnant sur l'extérieur (depuis le 1er janvier 2018)
  • Volets isolants (depuis le 1er janvier 2018)
  • Panneaux solaires photovoltaïques (depuis le 1er janvier 2014)
  • Éolienne domestique (depuis le 1er janvier 2016).

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique ?

Obtenez une estimation maintenant

Entreprises effectuant les travaux

Pour pouvoir bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique ou CITE, l'entreprise qui s'occupe des travaux :

  • doit être certifiée RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)
  • doit fournir les matériaux installés dans le cadre des travaux.

L'entreprise RGE devra au préalable se déplacer chez vous pour s'assurer de la pertinence et de la faisabilité des travaux envisagés. La visite en question devra apparaître sur la facture des travaux.

Pour la réalisation d'un diagnostic de performance énergétique, l'entreprise doit être : soit un bureau d'études qualifié RGE "Etudes en audit énergétique", soit un professionnel certifié "Offre globale de travaux de rénovation énergétique" par les organismes CEQUAMI ou CERTIBAT, soit un architecte ayant suivi des formations FEEBat.

Crédit d'impôt transition énergétique (CITE) : à quel montant s'attendre ?

La majorité des travaux éligibles au CITE permettent de bénéficier d'un crédit d'impôt à hauteur de 30 % des dépenses réalisées.

2 types de prestations ne sont pas concernées par ce taux :

  • la dépose d'une cuve à fioul ouvre droit à un crédit d'impôt au taux de 50 %
  • le remplacement des fenêtres en simple vitrage est soumis au taux de 15 % (avec un plafond de 100 € / fenêtre).

Des dépenses plafonnées

Le montant des dépenses éligibles au crédit d'impôt est limité à :

  • 8 000 € pour une personne seule (célibataire, veuve ou divorcée)
  • 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune.

Pour les bénéficiaires ayant des personnes à charge, le montant éligible peut être augmenté de :

  • 400 € par personne à charge (enfant ou adulte)
  • 200 € par enfant en résidence alternée.

Notez que ce plafonnement s'étend sur une période de 5 ans. Ainsi, si vous souhaitez bénéficier du crédit d'impôt en 2019, le plafond concerne les travaux éligibles réalisés entre 2015 et 2019.

Travaux déductibles des impôts
hint
Le saviez-vous ?

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) peut être cumulé avec l'éco-prêt à taux zéro, le taux de TVA réduit (s'il s'applique aux travaux réalisés), et les différentes aides (locales, de l'ADEME, de l'Anah, et des fournisseurs d'énergie).

Dans ce dernier cas, le montant des aides se soustrait aux dépenses éligibles au crédit d'impôt travaux.

Travaux éligibles au crédit d'impôt transition énergétique : taux, plafonds et TVA applicable*

Travaux réalisés Taux du crédit d'impôt travaux (CITE) Prestation éligible Plafond du crédit d'impôt** TVA applicable
Chaudière à condensation gaz (très haute performance énergétique) 30 % Équipement 3 350 € / chaudière 5,5 %
Chaudière bois 30 % Équipement Pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Poêle à bois 30 % Équipement Pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Insert cheminée 30 % Équipement Pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Système solaire combiné 30 % Équipement 1 000 € / m² de capteurs solaires, pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Chauffe-eau thermodynamique 30 % Équipement Pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Chauffe-eau solaire 30 % Équipement 1 000 € / m² de capteurs solaires, pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Panneaux aérovoltaïques 30 % Équipement 200 € / m² de capteurs solaires (20 m² max), pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Pompe à chaleur air-eau 30 % Équipement Pose éligible sous condition de ressources 5,5 %
Pompe à chaleur eau-eau (ou géothermique) 30 % Équipement et pose - 5,5 %
Isolation des sols 30 % Matériaux et pose - 5,5 %
Isolation des murs 30 % Matériaux et pose 100 € / m² à l'intérieur et 150 € / m² à l'extérieur 5,5 %
Isolation des combles et du toit 30 % Matériaux et pose 100 € / m² à l'intérieur et 150 € / m² à l'extérieur 5,5 %
Fenêtres double ou triple vitrage 15 % Matériaux et pose 100 € / fenêtre 5,5 %
Diagnostic de performance énergétique 30 % Main d’œuvre - 10 %
Dépose de cuve à fioul 50 % Main d’œuvre Prestation éligible sous condition de ressources 5,5 %

*La législation du CITE étant régulièrement révisée, les données de ce tableau dont fournies à titre indicatif. Nous vous invitons à consulter les sites officiels pour vous assurer de leur exactitude (Service Public, ADEME...).

**Les foyers aux revenus modestes bénéficient généralement de conditions plus avantageuses.

Estimez les coûts de vos travaux de rénovation

Bénéficiez des avantages de hemea (ex-Travauxlib) : entrepreneurs et architectes assurés et vérifiés, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Caractéristiques techniques à respecter pour les matériaux et équipements

Voici quelques exemples d'exigences techniques à respecter pour que les matériaux et équipements ouvrent droit au crédit d'impôt pour la transition énergétique :

Crédit d'impôt fenêtre

Pour être éligibles au crédit d'impôt travaux, les nouvelles fenêtres et portes-fenêtres doivent remplacer du simple vitrage par du double ou triple vitrage, et présenter les spécificités techniques suivantes :

  • soit Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3
  • soit Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36.

Pour les fenêtres de toit, la performance énergétique doit être la suivante : Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36.

Enfin, si vous optez pour des vitrages à isolation renforcée, ceux-ci doivent répondre aux caractéristiques suivantes : Ug ≤ 1,1 W/m².K

Credit d'impot travaux de renovation

Crédit d'impôt chaudière

Les chaudières éligibles au crédit d'impôt chaudière peuvent permettre de faire baisser sa consommation en énergie d'environ 35 % et de générer plus de 10 % de chaleur supplémentaire.

Si un tel équipement peut s'avérer onéreux à l'achat, l'investissement peut être rentabilisé en quelques années si l'on prend en compte les économies réalisées et le crédit d'impôt.

Pour profiter de cet avantage, une chaudière à haute performance énergétique (alimentée par une autre énergie que le fioul) doit répondre aux critères de performance énergétique suivants :

  • Si la chaudière a une puissance ≤ à 70 kW, il faut que l'efficacité énergétique pour le chauffage soit ≥ à 90 %
  • Si la chaudière a une puissance > à 70 kW, elle doit pour une puissance thermique nominale de 100 % être ≥ à 87 %, et pour une puissance thermique nominale de 30 % être ≥ à 95,5 %.

Pour une chaudière à très haute performance énergétique alimentée au fioul, les exigences de performance sont les suivantes :

  • Si la chaudière a une puissance ≤ à 70 kW, il faut que l'efficacité énergétique pour le chauffage soit ≥ à 91 %
  • Si la chaudière a une puissance > à 70 kW, elle doit pour une puissance thermique nominale de 100 % être ≥ à 88 %, et pour une puissance thermique nominale de 30 % être ≥ à 96,5 %.

Justificatifs et déclaration des dépenses réalisées

Les dépenses engagées pour bénéficier du crédit d'impôt doivent être déclarées au sein de la déclaration de revenus de l'année suivant la réalisation des travaux.

Veillez à bien conserver les justificatifs attestant de la réalisation des travaux : une facture détaillée émise par l'entreprise ayant effectué les travaux et fourni les équipements et matériaux. En effet, vous devez être en mesure de transmettre ces documents à l'administration fiscale si celle-ci vous les réclame.

Si le crédit d'impôt est supérieur au montant de l'impôt sur le revenu à payer, la différence vous est reversée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
hemea (ex-Travauxlib)
hemea - Novare Construction SAS, en application de l'article L.523-1 du Code monétaire et financier, dispose d'un mandat d'exercice de services et sécurisation de paiement pour le compte de Lemonway, accrédité auprès de ACPR - Banque de France