Extension, agrandissement de maison : prix au m² et guide complet

Je veux une estimation

Je cherche un architecte

Je cherche un constructeur

Extension ou agrandissement de maison : quel prix au m² ?

Le coût pour agrandir sa maison peut varier du simple au triple en fonction des matériaux et de la complexité des travaux d'extension à réaliser :

Extension en parpaing

Gros oeuvre + isolation :

Entre 1 500 et 1 800 € / m² TTC

Gros oeuvre + isolation + aménagement de l'extension :

Entre 2 000 et 2 500 € / m² TTC

Extension maison parpaing

Extension en bois

Gros oeuvre + isolation :

Entre 1 000 et 1 500 € / m² TTC

Gros oeuvre + isolation + aménagement de l'extension :

Entre 1 500 et 2 500 € / m² TTC

Extension maison bois

Extension en acier / verre

Gros oeuvre + structure acier / verre :

Entre 1 800 et 2 200 € / m² TTC

Gros oeuvre + structure acier / verre + aménagement de l'extension :

Entre 2 500 et 3 000 € / m² TTC

Extension maison acier

Les différents types d’extensions de maison

Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour agrandir votre maison :

extension surelevation

Extension en surélévation

Cette solution, idéale pour un petit terrain, consiste à élever l’ancienne habitation d'un ou plusieurs étages.On doit, le plus souvent, opter pour une réalisation en ossature bois et un renforcement de fondation, la surélévation peut s’avérer plus vorace de temps et d’argent qu’une simple extension latérale par exemple. Le guide complet plus bas.

Voici les prix constatés :

  • Prix surélévation : entre 1 200 et 2 200 €/m² TTC
  • Prix surélévation avec aménagement : entre 2 000 et 3 000 €/m² TTC
  • Prix changement de pente : entre 850 et 1 200 € / m² TTC
  • Prix changement de pente avec aménagement : entre 1 300 et 2 000 € / m² TTC

En savoir plus sur les surélévations

extension laterale

Extension de maison latérale

C’est la solution préférée des propriétaires de terrains suffisamment spacieux. Elle permet de rajouter du volume à l’habitation avec, comme priorité, de créer ou modifier des ouvertures pour assurer la jonction et la luminosité des deux volumes (ancien et nouveau). On peut ensuite laisser libre court à son imagination, dans la marge de manœuvre décrite par le Plan Local d’Urbanisme (PLU), pour choisir le nombre d’étages et le style de la nouvelle construction.

extension excavation

Extension en excavation

Il s’agit de creuser dans les fondations d’une maison pour gagner quelques dizaines de centimètres, pour rendre un sous-sol habitable. Cette technique, plus rare mais pas forcément plus compliquée, implique de prévoir une source de lumière naturelle, d’où sa réalisation pour des sous-sols semi enterrés, et de s’assurer qu’elle ne fragilise pas les fondations.

Cette option n’est envisageable que si l’on possède un terrain suffisamment grand. Étant à l’écart du reste de l’habitation, l’annexe est le plus souvent conçue pour faire office de maison d’amis, d’un bureau ou encore un lieu de loisir ; il n'est pratique de l’utiliser que comme cuisine ou salle de bain surtout pendant la dure saison.

amenagement combles

Aménagement des combles

C’est de loin la solution la plus simple et la moins onéreuse pour valoriser votre maison et gagner du volume. Contrairement aux solutions décrites précédemment, celle-ci nécessite, non pas des travaux de construction, mais seulement un aménagement intelligent des volumes existants et, jusque-là, inutilisés. Cela permet d’isoler et d’apporter de la lumière naturelle tout en réalisant des finitions à son goût.

  • Prix d'un aménagement léger : entre 500 et 900 € / m² TTC
  • Prix d'un aménagement complet : entre 900 et 1 500 € / m² TTC

En savoir plus sur l'aménagement de combles

Vous souhaitez réaliser une extension de votre maison ?

Obtenez une estimation maintenant

Comparatif des procédés pour extension / agrandissement de maison

Avantages Explications
Légèreté Le bois est 5x plus léger que le béton et 17x plus léger que l’acier – verre.
Temps Les éléments de bois sont préfabriqués en atelier, le reste est de l’assemblage sur chantier. Un agrandissement « acier verre » peut être plus rapide, en quelques jours seulement.
Gain d'espace 10 cm pour l’extension en verre hors structure, faible épaisseur des éléments de bois (20 cm max), comparée aux classiques parpaings (30 cm minimum avec isolation).
Confort thermique Par sa faible conductivité pour le bois, en fonction du vitrage pour le verre, en fonction de l'isolation pour l'extension en parpaings.
Entretien Nettoyage de vitres pour le verre, peinture tous les 5 ans pour le bois, crépi tous les 10 ans pour le parpaing.
extension verre

Étude de la faisabilité du projet

La première démarche à entreprendre pour un tel projet est de vous rendre au service urbanisme de la mairie de votre commune pour consulter les règles et les contraintes urbanistiques, différentes d’une commune à l’autre, que votre projet devra impérativement respecter. En effet, le PLU de votre commune peut vous obliger ou vous interdire certaines manœuvres telles que l’abattage de certains arbres, la surélévation de votre habitation, la surface maximale de l'extension, les matériaux à utiliser ou encore la limitation de distance entre voisins. Vous pouvez choisir de mener ces démarches seul ou de les déléguer aux services d’un architecte.

Agrandir sa maison : permis de construire ou simple déclaration préalable ?

C’est la taille et le type de construction envisagés qui déterminent la nature des formalités à suivre auprès de votre mairie.

Un permis de construire est exigé pour les extensions

  • Ayant une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m².
  • Ayant une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 40 m² dans les zones urbaines.
  • Ayant une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m², inférieure à 40 m² et portant la surface totale de l’habitation à 170 m² ou plus (dans ce cas, le recours aux services d’un architecte devient obligatoire).

Une déclaration préalable est exigée pour les extensions

  • Ayant une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 5 m² et inférieure ou égale à 20 m².
  • Ayant une surface de plancher ou une emprise au sol inférieure ou égale à 40 m² et ne portant pas la surface totale de l’habitation à 170 m² en zone urbaine d’un document d’urbanisme.

Nature de l’extension

Un permis de construire est exigé pour les extensions

  • Comportant des opérations de restauration immobilière.
  • Touchant à des immeubles ayant pour titre "monument historique".
  • Comportant des travaux qui modifient la structure d’un bâtiment tout en changeant sa destination.

Et cela, quelle que soit la surface d’agrandissement.

Une déclaration préalable est exigée pour les extensions

  • Changeant la destination de la bâtisse existante.
  • Comportant des travaux de ravalement de façades.
  • Modifiant l’aspect extérieur d’une bâtisse.
  • À l’intérieur des immeubles de secteurs protégés et qui ne modifient pas la structure et les volumes originaux.
  • Modifiant le volume d’un bâtiment grâce au percement d’un mur extérieur.

Estimez les coûts de construction de votre extension de maison !

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Quelle durée prévoir pour mes travaux d'extension ou d'agrandissement ?

Durée estimative pour une extension en parpaing en fonction de la surface (m²)

Extension de maison en parpaing : durée des travaux

Durée estimative pour une extension en acier / verre en fonction de la surface (m²)

Extension de maison en acier/verre : durée des travaux

Extension maison : découvrez également