La maison en bois séduit de plus en plus de ménages. Si ce type de maison ne représentait que 5 % du marché de la construction en 2008, les maisons en bois comptent désormais pour un tiers du marché de la construction de maisons individuelles ! Les raisons de ce succès sont nombreuses : ces maisons sont écologiques, peu énergivores, et souvent plus esthétiques que des maisons en parpaings ou en briques.

Les différents types de maisons en bois

La maison en bois repose sur des techniques de construction très anciennes, dont certaines sont utilisées depuis plusieurs siècles. Il existe 4 principaux types de maisons en bois :

La maison à ossature bois (MOB)

Maison a ossature bois

C'est la technique de construction en bois la plus répandue en France et dans le monde. Elle s'appuie sur une structure formée de pièces de bois, espacées d'environ 50 cm, entre lesquelles seront insérés des matériaux isolants. Le squelette est recouvert à l'extérieur d'un écran d'étanchéité à l'eau et d'un revêtement extérieur (bardage en bois, briques, crépi, chaux...), et à l'intérieur d'une étanchéité à la vapeur et d'un revêtement de finition (ex : plaques de plâtre). Ces différentes couches permettent de renforcer la résistance de la structure aux aléas climatiques et l'isolation thermique. Grâce à la pré-fabrication de pans de murs en usine, les délais de livraison sont réduits comparés à ceux d'une construction plus traditionnelle.

Prix moyen d'une maison à ossature bois : 1 200 à 2 000 € / m²
(hors terrain)

La maison en bois massif empilé ou chalet

maison en bois massif empilé ou chalet

Il s'agit de la technique de construction de maison en bois la plus ancienne. Très courante dans les régions montagneuses et en Amérique du Nord, la maison en bois massif empilé s'appuie sur une structure en rondins, madriers ou fustes en bois massif empilés les uns sur les autres. Ce mode de construction est particulièrement utilisé en auto-construction et permet de bénéficier d'une meilleure inertie thermique grâce à la présence de bois massif. En revanche, au fil des ans, le bois massif empilé peut avoir tendance à se tasser au gré des variations de température, ce qui peut fragiliser la structure et réduire la durée de vie d'une telle construction. De plus, pour assurer une étanchéité totale à l'air et à l'eau, les pièces de bois doivent être parfaitement imbriquées entre elles.

Prix moyen d'une maison en bois empilé : 1 400 à 2 000 € / m²
(hors terrain)

La maison à poteaux et poutres en bois

maison en bois poteaux-poutres

Comme son nom l'indique, la maison à poteaux et poutres en bois est basée sur une structure formée de poteaux disposés verticalement à intervalles réguliers, qui viennent soutenir des poutres horizontales, l'ensemble étant généralement en bois massif ou lamellé-collé. Les poteaux et poutres sont assemblés solidement entre eux, ce qui confère à ce type de construction une grande rigidité et permet la création de grand volumes sans avoir recours à des murs porteurs. Ce mode de construction est hérité des maisons à colombages, que l'on retrouve notamment en Normandie ou en Alsace.

Prix moyen d'une maison en bois poteaux-poutres : 1 100 à 1 800 € / m²
(hors terrain)

La maison à panneaux de bois massif

Maison à panneaux de bois CLT

La maison à panneaux de bois massif repose sur l'assemblage de panneaux de bois massif lamellé-croisé (ou CLT), composés de 3 à 9 couches de lamelles de bois. Très résistants, ces panneaux de bois peuvent atteindre de très grandes dimensions et possèdent une bonne inertie thermique. La pré-fabrication des panneaux en usine et la rapidité de leur assemblage permet de réduire fortement les délais de construction. S'appuyant sur un mélange des techniques de construction utilisées pour l'ossature bois et la structure poteaux-poutres, une maison à panneaux de bois massif permet de bénéficier de grands volumes intérieurs et d'une grande liberté architecturale.

Prix moyen d'une maison en bois lamellé-croisé (CLT) : 1 400 à 2 500 € / m²
(hors terrain)

Vous souhaitez faire construire une maison en bois ?

Obtenez une estimation maintenant

Construction de maison en bois : avantages et inconvénients

avantages d'une maison bois

Avantages d'une maison en bois

  • Rapidité de construction : en moyenne, les délais de construction d’une maison en bois sont au minimum réduits de moitié par rapport à une construction classique. Cela est dû notamment au fait que les fondations sont moins importantes et que certains éléments de construction peuvent être pré-construits en atelier. De plus, le temps de séchage est quasi inexistant.
  • Confort au quotidien : le bois est le matériau isolant par excellence, et propose un confort thermique supérieur au béton, pour une épaisseur moindre. Vous gagnez ainsi en mètres carrés habitables, tout en vous offrant le confort d’une isolation performante.
  • Respect de l'environnement : les constructions en bois ont moins d’impact sur l’environnement que les constructions classiques. Les matériaux en bois sont globalement moins polluants que les matériaux classiques, et bien moins radioactifs.
  • Ambiance particulière : une maison en bois a un charme tout particulier. Une harmonie naturelle résultant de ce matériau naturel crée l’âme de votre maison, sans avoir besoin de s’offrir une décoration trop travaillée.
  • Légèreté de la structure : le bois est jusqu’à 7 fois plus léger que le béton. Cette spécificité va être un avantage dans la mise en œuvre de votre chantier : les panneaux d’ossature sont plus faciles à transporter, les fondations sont limitées, et votre construction peut s’implanter sur tous les types de terrains (peu stable, enclavé, exigu…).
Inconvénients d'une maison bois

Inconvénients d'une maison en bois

  • Vulnérabilité à l'humidité et aux parasites : le bois est naturellement exposé à l'humidité, aux termites, champignons ou encore aux vers. Il est donc indispensable de le traiter contre ces parasites avant la construction et de l'entretenir régulièrement.
  • Mauvaise inertie thermique : si le bois est un excellent isolant, celui-ci restitue beaucoup plus vite la chaleur ou la fraîcheur au sein de la maison que la pierre. Cet inconvénient peut être fortement atténué par la pose de carrelage au sol, l'installation de masses thermiques comme une cheminée en pierre ou des murs de refend, ainsi qu'un système de chauffage et une ventilation adaptés.
  • Mauvaise image : les maisons en bois peuvent facilement être assimilées dans l’inconscient collectif aux cabanes de montagne décrépies et peu solides. Pourtant, aujourd’hui, les constructions sont réalisées avec des bois nobles, et les maisons en bois sont plus robustes que des maisons en pierre ou en métal !

Maison en bois : des préjugés encore tenaces

Les maisons en bois souffrent toujours de préjugés peu justifiés. Petit tour d'horizon des idées reçues sur les maisons en bois :

maison en bois et risque d'incendie

Le risque d’incendie

Les maisons en bois brûlent-elles plus facilement ? C’est le premier préjugé dont souffrent les maisons en bois : elles seraient plus sujettes aux incendies, et plus fragiles en cas de feu. Cette idée est injustifiée ! Les maisons en bois ne sont pas plus susceptibles de prendre feu que les maisons à construction classique. Elles peuvent même être plus solides en cas d’incendie : le bois est un matériau qui ne se consume que lentement, et qui ne s’effondre pas rapidement, comme le béton par exemple.

Il est donc tout à fait possible de prévoir une cheminée ou un poêle dans votre maison en bois, sans risque supplémentaire par rapport à une construction classique.

coût de l'assurance d'une maison bois

Le coût de l’assurance

Assurer une maison en bois coûte-t-il plus cher ? On pense souvent que les assureurs sont peu emballés par les projets de construction de maison en bois. Pourtant, le choix du bois en tant que matériau de construction n'aura aucun impact sur le tarif de l’assurance dommages-ouvrage que vous devez impérativement contracter avant l’ouverture du chantier. Pour l’assurance habitation classique, les maisons en bois sont au final plutôt appréciées des assureurs, et notamment en cas d’incendie. Une maison en bois en effet ne sera pas à démolir après un incendie, puisque le bois va sécher, alors que le béton sera fragilisé par l’eau utilisée pour stopper le feu.

Choix architecturaux maison en bois

Les choix architecturaux

Ma future maison ressemblera-t-elle à un chalet ? La maison en bois ne se limite plus aux chalets de montagne traditionnels ! Aujourd’hui, de nombreux architectes spécialisés vous accompagnent pour créer la maison en bois qui vous correspond : tous les styles sont possibles ! Vous pouvez ainsi faire votre choix dans une multitude de matériaux, réaliser des toitures cintrées, des bardages de couleur … Laissez libre cours à votre créativité !

isolation phonique d'une maison en bois

L’isolation phonique

Les maisons en bois sont-elles plus sonores que des maisons en pierre ? Les maisons en bois pouvaient être bruyantes il y a quelques temps. De nos jours, les constructeurs utilisent des matériaux performants pour limiter la propagation des bruits entre les sols, comme des plaques acoustiques pour les sols ou des isolants très épais. De plus, du fait du mélange de matériaux que sa construction nécessite, une maison en bois est même plus silencieuse au quotidien qu’une maison classique !

durée de vie d'une maison ossature bois

La longévité

Une maison en bois a-t-elle une durée de vie limitée dans le temps ? Il est courant de penser que les maisons en bois vieillissent mal. Pourtant, le bois est plus durable que les constructions classiques, et se conserve très bien ! Pour preuve, la plus ancienne maison en bois toujours existante en Europe est en Suisse, et date du 13ème siècle ! Une maison en bois demande cependant un entretien spécifique pour limiter le grisonnement peu esthétique qui s’installe au fil du temps. Ainsi, le bois naturel doit être lasuré tous les 3 ans environ, et les bardages devront être repeints tous les 10 ans.

isolation thermique d'une maison en bois

L'isolation thermique

Est-ce plus difficile de chauffer une maison en bois ? Le bois est naturellement un très bon isolant, qui emmagasine la chaleur pour la restituer progressivement. Il va également se révéler être un très bon régulateur d’humidité, en réduisant la sensation de froid due à cette humidité. Vos besoins de chauffage seront par conséquents diminués et vos dépenses énergétiques s'en ressentiront : une maison en bois peut vous faire économiser jusqu'à 30 % d'énergie par rapport à une maison classique.

Estimez le prix de votre future maison en bois !

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Maison en bois : à quel prix s'attendre ?

Prix maison bois

Le prix d'une maison en bois est en moyenne 10 à 20 % plus élevé que celui d'une maison traditionnelle en parpaings. Une construction en bois étant plus performante en termes d'isolation thermique, un tel investissement sera rapidement compensé par une forte baisse des dépenses de chauffage (jusqu'à 30 % d'économies sur vos dépenses énergétiques).

Le coût d'une maison en bois peut varier fortement en fonction de divers éléments :

  • la technique de construction en bois
  • le type de fondations
  • le type de bois (essence et niveau de qualité du bois utilisé pour la structure, le parement extérieur, et éventuellement intérieur)
  • le recours à un architecte, à un constructeur ou l'auto-construction
  • les finitions extérieures et intérieures
  • le système de chauffage
  • la surface et le nombre d'étages
  • le prix du terrain.
Type de maison en bois Prix au m²
Maison à ossature en bois 1 200 à 2 000 € / m²
Maison en bois massif empilé 1 400 à 2 000 € / m²
Maison à poteaux et poutres en bois 1 100 à 1 800 € / m²
Maison à panneaux de bois massif (CLT) 1 400 à 2 500 € / m²

Les prix indiqués ci-dessus sont les prix moyens pratiqués par les constructeurs de maisons en bois sur le marché pour une maison clé en main, hors terrain.

prix d'une maison en bois en kit

Coût d'une maison en bois en kit ou en auto-construction

Le coût d'une maison en bois en kit ou en auto-construction est moins élevé (jusqu'à 30 % moins cher), mais implique différentes contraintes :

  • nécessité de consacrer plusieurs mois ou années à la construction (au détriment du temps passé avec sa famille, ses amis...)
  • location ou achat des engins et outils nécessaires à la construction, qui vous coûteront souvent bien plus cher que les tarifs pratiqués pour les professionnels
  • risque important de malfaçons pouvant avoir de graves conséquences sur la robustesse et la longévité de l'édifice
  • quasi-impossbilité d'obtenir une assurance dommage-ouvrage auprès d'un assureur (ou à un prix prohibitif), et donc de vous couvrir en cas de sinistre ou défaut de construction
  • difficultés à obtenir un prêt auprès d'une banque du fait de l'absence d'assurance dommage-ouvrage
  • (généralement) choix limité de modèles de maisons, sans modifications possibles.

Ce type de maisons en bois doit donc être réservé aux bricoleurs confirmés possédant une certaine expérience ou des connaissances approfondies dans le domaine de la construction.

Vous souhaitez faire construire une maison en bois ?

Obtenez un prix maintenant

Quelles essences de bois choisir pour une maison en bois ?

Pour garantir la solidité de la construction tout en veillant au respect de l'environnement, le choix d'une essence de bois adaptée à vos besoins est primordial. Conseils de base :

  • Privilégiez un bois labellisé PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées) ou FSC, qui garantit que celui-ci est issu de forêts gérées durablement
  • Préférez un bois issu de forêts françaises ou européennes, moins onéreux que du bois importé.
Essences de bois Utilisations courantes Teintes
Épicéa, sapin blanc Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures Blanc jaune
Douglas Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures et extérieures Brun rouge
Pin Sylvestre Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures et extérieures Rosé à rouge
Western Red Cedar Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, menuiseries intérieures et extérieures Brun rouge
Mélèze Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures et extérieures Brun clair
Chêne Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures et extérieures Brun jaune
Châtaignier Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures et extérieures Brun jaune à brun
Hêtre Bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures Blanc jaune à brun
Robinier Charpente, ossature, bardage, parquet, lambris, terrasse, menuiseries intérieures et extérieures Brun jaune à brun

Maison en bois : quel entretien pour le bardage ?

entretien d'un bardage en bois

Le bois utilisé pour la construction de maisons en bois est spécialement traité pour résister aux effets du temps, à l'humidité, aux UV, aux champignons, aux termites et autres parasites.

L'entretien d'une maison en bois se limite généralement au bardage extérieur, quand il existe. En effet, une maison en bois peut tout à fait être recouverte d'un enduit tel que le crépi, le torchis, ou encore la chaux. Dans ce cas, l'entretien sera le même que pour la façade d'une maison traditionnelle.

Un bardage en bois brut aura tendance à grisailler pendant les 5 à 10 premières années suivant la construction. Cette décoloration du bois n'aura aucun impact sur sa robustesse et ses qualités techniques. Ce type de bois ne nécessite aucun entretien, sauf éventuellement pour des raisons esthétiques, si l'aspect grisé ne vous plaît pas. Dans ce cas, un brossage occasionnel de la façade, éventuellement avec application d'un gel "dégriseur", permettra de lui redonner une seconde jeunesse.

Dans le cas d'un bardage en bois lasuré, il suffira de passer une couche de lasure transparente tous les 3 à 5 ans, si possible après avoir poncé et dépoussiéré le bois. Sachez qu'appliquer une couche de lasure sur le bois brut juste après la construction permet de conserver plus longtemps la couleur du bois d'origine et renforce sa résistance.

Enfin, une façade en bois recouverte de peinture devra être repeinte tous les 7 à 10 ans, après ponçage et dépoussiérage. S'il s'agit d'une peinture à pigments clairs, l'entretien pourra même être renouvelé tous les 10 ans et plus.

Pour en savoir plus sur le bois et les maisons en bois :

Construction maison : en savoir plus