Nos guides
  1. Travauxlib
  2. Construction garage

Construction d'un garage : les questions à se poser avant les travaux

Pourquoi construire un garage ? Avant d'entreprendre les travaux de construction d'un garage, prenez le temps d'identifier l'utilité que vous en aurez :

  • Souhaitez-vous pouvoir y garer un véhicule ou plusieurs ?
  • Avez-vous besoin de stocker dans ce garage du matériel ou des affaires personnelles ?
  • Prévoyez-vous de bricoler à l'intérieur du garage ?
  • Est-il nécessaire de raccorder le garage à l'eau, l'électricité, ou la ventilation ?
  • S'agit-il d'un garage hors sol ou enterré, séparé ou accolé ?
  • Avez-vous des préférences en termes de matériaux ?
  • Quelles sont les règles d'urbanisme en vigueur dans votre secteur ?

Autant de questions qui vous permettront de vous orienter vers la construction d'un garage en accord avec vos besoins.

Quelles démarches entreprendre pour construire un garage ?

Les règles d'urbanisme

La construction d'un garage est soumise à plusieurs obligations légales si ce dernier n'était pas prévu lors de la construction de votre maison. En premier lieu, commencez par vous renseigner auprès de votre mairie afin de consulter le PLU (Plan Local d'Urbanisme) ou le POS (Plan d'Occupation des Sols). Ce document vous permet de savoir quelles sont les règles d'urbanisme applicables pour la construction d'un garage dans votre ville : couleur du toit du garage, distance d'implantation par rapport au terrain du voisin...

Construire un garage : les règles d'urbanisme

Construire un garage : permis de construire ou déclaration préalable de travaux ?

La demande d'un permis de construire pour votre garage est obligatoire dans plusieurs cas :

  • Si vous vous situez dans une zone non couverte par un PLU ou un POS, et que la surface de votre garage à construire dépasse 20 m²

  • Si vous vous situez dans une zone couverte par un PLU ou un POS, et que la surface du futur garage est d'au moins 40 m², ou que les travaux réalisés impliquent la création d'une surface comprise entre 20 et 40 m² et qu'après la construction la surface totale au sol dépasse 150 m².

Si la surface au sol du garage à construire est comprise entre 5 et 20 m² inclus, vous pouvez vous contenter de faire une déclaration préalable de travaux, qui permettra à l'administration de vérifier que votre projet de construction est bien conforme aux règles d'urbanisme.

Pour récupérer les formulaires de permis de construire ou de déclaration préalable de travaux pour votre garage, il vous suffit de vous rendre en mairie ou de consulter les fiches dédiées sur le site officiel de l'administration :

Les délais à respecter pour vos démarches liées à la construction d'un garage

Que vous deviez demander un permis de construire pour votre garage ou effectuer une déclaration préalable de travaux, il est recommandé de s'y prendre au moins 3 mois avant le début des travaux. En effet, la mairie et les services de l'urbanisme disposent d'un délai de plusieurs mois pour étudier ce type de dossier.

  • Concernant le permis de construire : sachez que la mairie dispose officiellement de 2 mois pour traiter votre dossier. Si le permis de construire est refusé, vous avez la possibilité de contester cette décision modifiant votre demande en envoyant un courrier recommandé avec accusé de réception à la mairie dans les 2 mois suivant le refus.

  • Concernant la déclaration préalable de travaux : la mairie dispose d'un délai d'instruction d'1 mois à compter de la date de dépôt du dossier. Comme pour le permis de construire, en cas de refus d'une déclaration préalable, vous pouvez demander à la mairie de revoir sa position dans les 2 mois suivant le refus via un courrier recommandé avec accusé de réception.
Construction garage : délais et démarches

Vous souhaitez faire construire votre garage ?

Obtenez une estimation maintenant

Construction d'un garage : les différents types de garages

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour construire le garage qui vous ressemble et qui répond à vos attentes. Voici les principales configurations de garages possibles :

Le garage préfabriqué

Comme son nom l’indique, le garage préfabriqué se définit comme un garage conçu au préalable et qui sera ajusté par la suite pour correspondre à vos dimensions et votre terrain. Son atout majeur réside dans le fait qu’il existe dans de nombreux styles afin de coïncider au maximum avec l’esthétique de votre maison. Il vous est d'ailleurs possible de le personnaliser en demandant la même teinte que celle de votre habitation.

Selon le matériau choisi pour la structure du garage, le un garage préfabriqué vous coûtera de 125 € / m² (pour une structure métallique) à 2 000 € / m² (pour un monobloc béton haut de gamme).

Le garage enterré

Comme son nom l'indique, le garage enterré se trouve sous terre. Les principaux atouts de ce type de construction de garage sont de pouvoir préserver l'intégralité de l'espace extérieur et de bénéficier d'une bonne isolation thermique, à condition d'installer une porte de garage bien isolée. En revanche, ce type de garage présente quelques inconvénients : la difficulté globale des travaux, la nécessité de créer une rampe d'accès, de monter des murs de soutènement, le fait de ne pas bénéficier de lumière naturelle ou encore l'étanchéité liée à l'enterrement.

Comptez sur un tarif moyen compris entre 800 et 850 € / m² pour un garage enterré.

Le garage semi-enterré

Si votre terrain est en pente, c'est la solution que vous devez envisager pour construire un garage. Au même titre que le garage enterré, ce type de garage nécessite de créer des accès, de choisir une porte de garage bien isolante et de disposer de matériaux spécifiques pour la toiture. En revanche, ce type de construction de garage présente un atout majeur, puisqu'il offre la possibilité d'aménager une terrasse sur le toit.

Pour la construction d'un garage semi-enterré, prévoyez un budget de 650 à 700 € / m².

Construire un garage séparé ou accolé ?

Un garage peut être construit directement dans le prolongement d'une maison, ou être indépendant de celle-ci. Le choix de l'une ou l'autre option dépend surtout de ce à quoi servira votre garage. On s'orientera généralement vers un garage séparé si cet espace n'est prévu que pour ses fonctions de base : garer une voiture, des vélos, une moto, ranger quelques outils de jardin... ou si les odeurs d'échappement ou certaines nuisances sonores vous incommodent, notamment si vous y avez aménagé un atelier de bricolage ! A l'inverse, si vous pensez vous servir d'une partie de votre garage comme buanderie, en y installant une machine à laver et des fils pour y pendre votre linge, ou que vous y aménagez des rangements auxquels vous avez besoin d'accéder régulièrement (chaussures, manteaux...), mieux vaut opter pour un garage accolé.

Construire un garage : quelles dimensions envisager ?

Les dimensions d'un garage doivent être soigneusement étudiées afin de prendre en compte l'ensemble de vos besoins. En effet, la taille du garage dépendra de plusieurs paramètres :

  • le nombre de voitures que vous souhaitez garer (et éventuellement d'autres véhicules : moto, quad...)
  • l'emplacement souhaité (côte à côte ou en enfilade) et les dimensions des véhicules concernés
  • vos besoins de stockage ou de rangement de matériel ou d'affaires personnelles (vélos, pneus, outillage de jardin ou de bricolage, tondeuse, chaussures, produits d'entretien divers...).

Pour aller plus loin : Consultez notre guide sur l'aménagement de garage

Dimensions d'un garage pour un véhicule

Concernant les dimensions de garage à prévoir pour un véhicule : pour obtenir la largeur de la place prise par une voiture, il vous suffit d'additionner la largeur de votre véhicule avec la largeur de l'ouverture d'une portière côté conducteur. En cas de doute, prévoyez au moins 76 cm des de chaque côté du véhicule. Ceci permettra de limiter les risques matériels au niveau des portières (peinture, carrosserie...) et de faciliter l'entrée du véhicule dans le garage.

Pensez à construire un garage suffisamment grand, notamment si vous pensez y aménager un atelier ou des espaces de rangement. Ceci permettra également d'anticiper les dimensions d'un véhicule plus grand que celui que vous possédez actuellement, si vous projetez d'en changer à l'avenir. Généralement, prévoyez au minimum 2,50 m de large et 5 m de long pour l'emplacement d'une seule voiture.

Si l'on additionne les dimensions nécessaires à l'emplacement d'un véhicule et la marge de confort nécessaire à la circulation autour de celui-ci, on obtient une surface minimale d'environ 19 m² pour un garage simple. Prévoyez quelques mètres carrés supplémentaires pour aménager un atelier et/ou des rangements.

Dimensions garage pour une voiture

Dimensions d'un garage double

Pour la construction d'un garage pour deux voitures, deux possibilités s'offrent à vous :

  • le garage double côte à côte : les dimensions d'un tel garage sont généralement de 5,50 m x 6,70 m, mais pour être plus à l'aise, n'hésitez pas à partir sur une surface de 6 m x 7 m. La surface moyenne d'un garage de ce type se situe généralement autour de 40 m².
  • le garage double en enfilade : ce type de garage est moins pratique : si vous souhaitez sortir la voiture située au fond, vous serez d'abord obligé de sortir la voiture située devant. Les dimensions d'un garage en enfilade standard sont de 2,50 m x 9 m. Si vous voulez avoir un peu plus de marge, et que votre budget le permet, partez sur un format de 3 m x 12 m.

Dimensions d'une porte de garage et hauteur d'un garage

La taille d'une porte de garage standard est généralement de 2,40 m à 3 m de largeur x 2 m de hauteur pour une porte de garage simple, et la hauteur sous plafond d'un garage standard est de 2,50 m. Il est toutefois possible de prévoir une plus grande hauteur sous plafond et de faire fabriquer des portes de garage sur mesure.

Pour une porte de garage double côte à côte, comptez 5 m de large x 2 m de hauteur. A noter que l'achat d'une porte de garage double vous coûtera généralement moins cher que 2 portes simples.

Dimension construction d'un garage double

Estimez le prix de votre futur garage !

Bénéficiez des avantages de Travauxlib : entreprises assurées et vérifiées, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Quels matériaux choisir pour la construction d'un garage ?

Pour construire son garage, certains matériaux doivent être privilégiés en fonction de la partie du garage à réaliser :

Le sol du garage

Concernant le sol du garage, en fonction du matériau utilisé pour la structure, les professionnels du bâtiment recommandent généralement de réaliser des fondations et de couler une dalle de béton, afin de disposer d'une base solide pour la construction du garage (notamment pour les structures lourdes telles que le parpaing ou la brique). En fonction de l'esthétique souhaitée, vous pouvez laisser le béton tel quel, le peindre, ou le recouvrir d'un revêtement de sol. Pour la dernière option, on privilégiera l'un des matériaux suivants :

  • un carrelage résistant et durable, tel que le grès cérame pleine masse (20 à 120 € / m², hors pose)
  • une résine époxy, plus esthétique, également résistante aux chocs et aux tâches (35 à 150 € / m², hors pose)
  • un lino, plus économique, mais ce revêtement sera moins résistant sur la durée, sensible à la chaleur, et inflammable (10 à 65 € / m², hors pose).

L'ossature du garage

Pour un bon rapport qualité / prix / robustesse, l'idéal est de s'orienter vers un garage en parpaing. C'est un matériau disponible dans la plupart des régions, qui présente une bonne capacité d'isolation. Vous pouvez également choisir une structure en bois, plus tendance et esthétique. Il offre également de bonnes performances en termes d'isolation pour un coût souvent moins élevé que le parpaing. Pour finir, si votre maison est en brique, vous pouvez tout à fait décider de faire construire votre garage dans le même matériau. Le tarif sera, en revanche, sensiblement plus élevé que son équivalent en parpaing.

Le toit du garage

Pour obtenir une esthétique homogène sur votre parcelle, il est généralement préférable de reprendre le même type de toiture que celui de votre maison.

Si vous faites le choix d'un toit de garage en pente, il faudra faire poser une charpente. Les matériaux les plus courants pour couvrir ce type de toit sont principalement les tuiles en terre cuite ou en béton, l'ardoise, le bac acier, ou encore le zinc.

  • Pour une couverture économique (autour de 35 € / m²), choisissez plutôt le bac acier, matériau robuste et léger, mais peu isolant en gamme standard (la version "panneaux sandwichs", composée d'une couche d'isolant entre 2 tôles d'acier, permet une bonne isolation, mais revient à environ 65 € / m²).
  • A un tarif intermédiaire (de 50 à 70 € / m²), on trouve les tuiles en béton et ardoises synthétiques, qui offrent une bonne résistance aux intempéries, ainsi qu'une isolation satisfaisante.
  • Plus chères, mais plus authentiques (à partir de 125-150 € / m²), les tuiles en terre cuite et l'ardoise naturelle sont plébiscitées pour leur aspect naturel et pour coller à l'esprit de certaines régions.

Si vous préférez un garage à toit plat, plus dans l'air du temps, la toiture pourra être réalisée soit en béton, soit en bac acier, soit en bois.

Construire un garage : quel est le prix à prévoir ?

Les prix de la construction d’un garage varient selon de nombreux paramètres :

  • la configuration du garage : sous-sol ou hors-sol, accolé ou indépendant
  • les matériaux choisis pour les murs (parpaing, métal, brique, bois...)
  • les matériaux pour la toiture et la couverture (tuile, ardoise, bac acier, tôle...)
  • la superficie au sol
  • le type de toit : à un ou deux pans
  • le type de porte de garage
  • l'isolation souhaitée
  • les aménagements spécifiques : portes, fenêtres...
  • les coûts liés à la main d’œuvre (nombre d'ouvriers, temps de réalisation...).

Coût de construction d'un garage au m²

Étant donné les nombreux éléments impactant le prix de construction d'un garage, il est difficile de déterminer précisément le budget à prévoir pour un tel projet. Voici néanmoins un ordre d’idées du prix moyen au m² (main d’œuvre incluse) pour faire construire un garage hors sol accolé ou indépendant, en fonction des matériaux choisis :

  • Garage en métal (structure modulaire) : entre 125 € et 350 € / m²
  • Garage en bois : entre 150 € et 400 € / m²
  • Garage en parpaings : entre 250 € et 550 € / m²
  • Garage en briques : entre 400 € et 650 € / m²

Remarques :

Pour les garages en bois, parpaings et briques, les prix indiqués incluent généralement l'isolation, l'installation de l'électricité, une porte de garage standard non motorisée, ainsi qu'une toiture en tuiles ou ardoises.

En revanche, le prix des garages n'inclut pas les travaux de dallage, de plomberie, ou encore le revêtement de sol.

La construction d'un garage enterré ou semi-enterré, du fait de sa complexité, vous coûtera plus cher. En effet, le prix d'un garage enterré ou semi-enterré se situe entre 650 et 850 € / m².

Prix construction garage

Prix pour la construction d'un garage de 20, 30, 40 ou 50 m²

Voici les coûts à prévoir pour faire construire un garage hors sol en tenant compte de la surface et des matériaux souhaités :

Surface du garage à construire (m²) Garage en métal Garage en bois Garage en parpaing Garage en brique
Prix garage 20 m² (garage simple) de 2 500 à 7 000 € de 3 000 à 8 000 € de 5 000 à 11 000 € de 8 000 à 13 000 €
Prix garage 30 m² (garage simple) de 3 750 à 10 500 € de 4 500 à 12 000 € de 7 500 à 16 500 € de 12 000 à 19 500 €
Prix garage 40 m² (garage double) de 5 000 à 14 000 € de 6 000 à 16 000 € de 10 000 à 22 000 € de 16 000 à 26 000 €
Prix garage 50 m² (garage double) de 6 250 à 17 500 € de 7 500 à 20 000 € de 12 500 à 27 500 € de 20 000 à 32 500 €