Aménagement de sous-sol : guide complet et prix

Amenagement sous sol

L’aménagement d’un sous-sol ou d'une cave en surface habitable peut être une solution à envisager si vous souhaitez agrandir votre intérieur et profiter de nouvelles pièces de vie : salle de cinéma, salle de jeux, chambre… Mais pour pouvoir transformer votre logement en souplex, vous devrez notamment remédier aux problèmes d’humidité, de luminosité ou encore de hauteur sous plafond. Découvrez nos conseils pour aménager votre sous-sol en toute sérénité !

Quelle réglementation pour l’aménagement d’un sous-sol ?

Avant de songer à aménager votre sous-sol, il est nécessaire de s’assurer que la pièce à aménager respecte bien la législation en vigueur, et procéder à certaines démarches :

  • Vérifiez que votre logement est habitable aux yeux du règlement sanitaire départemental et que celui-ci ne se situe pas en zone inondable : rendez-vous en mairie pour consulter le règlement sanitaire et le plan local d’urbanisme, qui vous renseigneront sur ces sujets. Si le bâtiment se trouve en zone inondable, vous ne serez généralement pas autorisé à aménager votre souplex.
  • En fonction de la surface à aménager en sous-sol et des travaux à réaliser, vous devrez généralement obtenir une autorisation auprès de votre mairie. Pour une surface comprise entre 5 et 20 m² (40 m² si la commune est couverte par un PLU ou POS), vous pourrez vous contenter de déposer une déclaration préalable de travaux. En revanche, au-delà de 20 m² ou si les travaux impliquent une modification de la structure du bâtiment, une demande de permis sera nécessaire. Enfin, vous n'aurez besoin d'aucune autorisation si la surface aménagée mesure moins de 5 m².
  • Si la nouvelle surface créée porte la surface totale du logement au-delà de 150 m², le recours à un architecte est obligatoire
  • Si votre logement se situe dans un immeuble, vous devrez obtenir l’accord du syndicat des copropriétaires pour pouvoir démarrer vos travaux
  • Enfin, sachez que si votre sous-sol présente une hauteur sous plafond d’au moins 1,80 m, celui-ci devra faire l’objet d’une déclaration auprès du fisc, ce qui aura pour conséquence d’augmenter votre taxe foncière. De même, si votre sous-sol est semi-enterré et permet un regard vers l’extérieur, celui-ci devra faire l’objet d’une déclaration à l’administration fiscale.
Réglementation d'un aménagement de sous-sol - Création d'une salle de jeux

Aménagement d'une salle de jeux en sous-sol - Ensoul Architectural & Interior Design

Quelle pièce aménager dans son sous-sol ou sa cave ?

Le type de pièce à aménager dans votre sous-sol sera avant tout guidé par la hauteur sous plafond dont vous disposez :

  • moins de 2 m de hauteur : la pièce sera plutôt dédiée au rangement ou au stockage, et pourra notamment être utilisée en tant que cave à vin
  • moins de 2,10 m de hauteur : on aménagera plutôt une pièce dédiée à une activité temporaire : salle de cinéma, salle de jeux, atelier de bricolage, voire éventuellement une chambre d’amis
  • à partir de 2,40 m : la hauteur devient suffisante (2,50 m étant la hauteur idéale) pour transformer le sous-sol en espace de vie permanent. Il est alors possible d’envisager la création d’un séjour, d’un bureau, d’une salle de gym, d’un studio ou d’une chambre.

Bien entendu, l’aménagement d’un sous-sol peut également inclure une pièce humide : buanderie, cuisine, wc, salle de bain ou spa. Toutefois, cela implique de prolonger le réseau d’eau, ce qui peut s’avérer compliqué et coûteux lorsque les tuyaux sont trop éloignés du sous-sol. 

Vous souhaitez aménager votre sous-sol ?
Obtenez une estimation maintenant

Aménagement d’un sous-sol : quels travaux prévoir ?

De base, le sous-sol d’une maison ou d’un immeuble est une zone plutôt hostile et difficilement concevable en tant que pièce habitable : hauteur sous plafond limitée, manque de luminosité, humidité, aération insuffisante... Pourtant, après une série de travaux, votre cave ou sous-sol peut se transformer en une pièce de vie à part entière.

La réalisation d'un souplex étant généralement délicate, il est vivement recommandé de faire appel à un architecte pour faciliter vos travaux. Celui-ci vous accompagnera de A à Z dans votre projet : de l'étude de faisabilité à la livraison du chantier, en passant par la réalisation des plans, les démarches administratives, le choix des matériaux, ou encore le suivi des travaux.

Voici les principaux travaux à envisager lorsque l'on souhaite aménager un sous-sol :

S’assurer que la hauteur sous plafond est confortable

Comme nous l’avons vu précédemment, la hauteur sous plafond joue un rôle essentiel dans l’aménagement de votre sous-sol ou cave. Lorsque cette hauteur est inférieure ou égale à 2,10 m, une sensation d’inconfort peut se faire ressentir si la future pièce est destinée à être utilisée au quotidien.

Dans ce cas, il peut être judicieux de réaliser une excavation du sol, afin de récupérer quelques dizaines de centimètres de hauteur et couler une nouvelle dalle en béton armé. Sachez néanmoins que ce type de travaux est délicat et coûteux : un bureau d’études doit d’abord vérifier la profondeur et l’état des fondations en place, et, en fonction de ses conclusions, il faudra peut-être renforcer ces fondations à l’aide de micro-pieux.

Aménager une cave en sous-sol avec espace dégustation

Aménagement d'une cave à vin et d'un espace dégustation - Degré 12

Parer aux problèmes d’humidité du sous-sol

Particulièrement exposé à l’humidité (remontées capillaires, nappe phréatique à proximité…), un sous-sol doit être assaini pour pouvoir y installer un espace habitable :

  • si le sous-sol à aménager se situe au sein d’une copropriété : on va alors mettre en place une imperméabilisation (ou cuvelage) par l’intérieur. Il s’agit d’appliquer une couche de mortier spécial d’une épaisseur d’environ 30 mm sur les murs, et de couler une chape étanche sur la dalle du sol. D’autres méthodes peuvent également être employées, dont la pose de plaques ou panneaux étanches au sol et sur les murs.
  • si l’aménagement à réaliser concerne une maison : l’idéal est de drainer le sol qui entoure la maison afin d’éloigner les écoulements d’eau du sous-sol à aménager. Ensuite, il faudra, si possible, décaisser les murs extérieurs pour y appliquer un revêtement étanche. En cas d’impossibilité, vous pouvez également envisager de faire injecter une résine anti-humidité dans l’épaisseur du mur.

De plus, le sous-sol doit être correctement ventilé pour renouveler régulièrement l’air ambiant et évacuer l’humidité et les polluants. Idéalement, on mettra en place une VMC à simple ou double flux, mais sachez que celle-ci nécessite de dissimuler des gaines au sein d’un faux-plafond ou derrière des cloisons. Si vous disposez d’un espace limité, une ventilation par insufflation sera moins encombrante : elle ne requiert qu’un simple accès vers l’extérieur pour ventiler la pièce.

Aménagement chambre en sous-sol

Aménagement sous-sol en chambre / pièce habitable - Une hirondelle dans les tiroirs

Bien isoler votre cave ou sous-sol

Une fois l’humidité traitée, pour un confort optimal, l’espace à aménager en sous-sol doit être bien isolé :

  • isolation du sol : on va coller sur la chape des plaques isolantes, sur lesquelles sera posé votre futur revêtement de sol. Pour amplifier l’isolation du sol, optez pour un parquet, un stratifié, une moquette épaisse, ou un lino.
  • isolation des murs : s’ils sont réguliers, vous pouvez y coller directement des panneaux de doublage thermique composés d’une plaque de plâtre et d’un panneau d’isolant. En cas de murs irréguliers, insérez un isolant entre le mur et une ossature métallique, sur laquelle seront ensuite fixées des plaques de plâtre. N’hésitez pas à appliquer une couche de peinture isolante sur les plaques pour une efficacité renforcée. Vous pourrez également, en fonction de l’ambiance souhaitée, poser du carrelage mural, un enduit, voire un papier peint.
  • isolation du plafond : si la hauteur sous plafond le permet, pensez à installer un isolant phonique pour vous protéger des nuisances causées par les canalisations qui y sont fixées.
Estimez le coût de votre aménagement de sous-sol

Bénéficiez des avantages de hemea (ex-Travauxlib) : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement sur-mesure, pénalités de retard...

Obtenez un devis en ligne

Faire entrer la lumière dans le sous-sol

L’aménagement d’un souplex se heurte généralement au manque de lumière naturelle. Pour compenser ce défaut, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • pose d’une surface vitrée ou de briques de verre sur le sol du rez-de-chaussée pour profiter directement de la lumière issue de l’espace supérieur (salon, hall d'entrée...)
  • ouverture dans le plancher du rez-de-chaussée, ce qui implique un vide et une vue directe sur le sous-sol (pas idéal pour une chambre, une salle de jeux, ou une salle de cinéma, notamment)
  • création d’un puits de lumière : grâce à ce dispositif, la lumière naturelle est captée depuis la façade puis transmise au sous-sol
  • mise en place de sources de lumière artificielle : selon l’ambiance souhaitée, installez des spots au plafond, des appliques murales, ou un plafonnier pour l’ambiance globale. N’hésitez pas à installer différentes lampes dans la pièce pour un éclairage plus tamisé.
Augmenter la luminosité d'un sous sol en créant un plancher de verre au rez-de-chaussée

Création d'un plancher de verre au RDC pour augmenter la luminosité du sous-sol - Glashandelonline

En cas de sous-sol semi-enterré, il est possible de remplacer les ouvertures existantes par des fenêtres laissant passer davantage de lumière, et parfois même de créer des ouvertures supplémentaires (soupiraux). Si vous êtes en maison, pensez à créer des cours anglaises ou des sauts de loups, qui vous permettront de poser des fenêtres même si votre sous-sol est totalement enterré.

Créer un escalier menant au sous-sol

De manière générale, l’escalier de service permettant d’accéder à un sous-sol non aménagé n’est pas prévu pour un usage régulier. Il va donc falloir élargir la trémie existante et modifier l’escalier en place pour que l’accès au sous-sol se fasse dans des conditions confortables. Vous aurez besoin de faire appel à un bureau d’études structure, qui préconisera la solution la plus appropriée.

En fonction de l’aménagement souhaité, il faudra peut-être déplacer l’escalier. Si vous souhaitez : 

  • créer une grande pièce de vie : installez de préférence l’escalier contre un mur pour pouvoir profiter d’un maximum d’espace
  • aménager plusieurs pièces dans votre sous-sol : faites en sorte qu’il arrive au centre de la surface, afin d’accéder facilement à l’ensemble des pièces et restreindre les couloirs.

Raccorder le sous-sol aux différents réseaux

Afin de bénéficier du même confort que dans les parties supérieures du logement, il est a minima nécessaire de raccorder le souplex au réseau d’électricité. Pour cela, il va falloir créer un réseau d’électricité secondaire à partir du tableau principal de l’habitation. Dans le sous-sol, pensez à passer les fils à l’intérieur des cloisons pour plus de discrétion.

Concernant le chauffage, deux principales solutions peuvent être envisagées :

  • installer des radiateurs électriques : c’est la solution la plus abordable et la plus facile à mettre en place. Si vous rencontrez des problèmes d’humidité, optez pour des convecteurs : ceux-ci ont tendance à assécher l’air ambiant. A l’inverse, si l’air ambiant est sain, partez sur des radiateurs à inertie, jugés plus confortables et efficaces. 
  • prolonger le réseau de chauffage existant : si vous disposez d’un chauffage central et que celui-ci est capable d’alimenter davantage de radiateurs, il est possible de prolonger le réseau jusqu’au sous-sol.

Enfin, si vous prévoyez d’aménager une pièce humide (wc, salle de bain, cuisine...), les arrivées et évacuations d’eau doivent être prolongées jusqu’au sous-sol. Si les tuyaux d’évacuation sont trop éloignés de la pièce, il peut être nécessaire d’installer une pompe de relevage, mais attendez-vous à des travaux complexes. 

Aménager une salle de cinéma dans un sous-sol

Aménagement d'une salle de cinéma dans une cave ou un sous-sol - Espace Cinéma

Créer une impression d’espace

Afin d’amplifier les volumes de votre souplex, privilégiez les tons clairs sur les murs et installez des placards encastrés sur toute la hauteur d’un mur. Ceci donnera l’impression que la hauteur sous plafond est plus importante.

Si la hauteur sous plafond le permet, vous pouvez également vous amuser à créer plusieurs ambiances dans votre pièce en jouant sur la hauteur du sol. Ainsi, le coin nuit peut être surélevé, alors que le coin lecture se situe en contrebas.

Vous pouvez également disposer de grands miroirs sur un ou deux murs pour donner une impression de profondeur.

Besoin d'un architecte pour votre projet ?
Obtenez un prix maintenant

A quel prix s’attendre pour un aménagement de sous-sol ?

Le prix à prévoir pour aménager un sous-sol ou une cave en pièce habitable varie généralement entre 1 200 et 2 200 € TTC / m², mais ce tarif peut être dépassé selon la complexité du chantier ou la gamme de matériaux choisis.

Le coût des travaux d'aménagement d'un sous-sol dépend principalement de :

  • l'état du sous-sol
  • la surface du sous-sol à aménager
  • la complexité des travaux à réaliser (traitement de l'humidité, isolation, création d'un escalier, création d'ouvertures, raccordement aux réseaux...)
  • la qualité des matériaux choisis (entrée de gamme, bon rapport qualité/prix, haut de gamme...)
  • les frais liés à l'intervention d'un bureau d'études
  • les honoraires de l'architecte.

Retrouvez ci-dessous le prix détaillé des différentes prestations liées à un aménagement de sous-sol.

Coûts à envisager pour aménager un sous-sol en pièce habitable

Travaux d'aménagement sous-sol Prix constaté (fournitures et main d'oeuvre inclus)
Etude géotechnique (par un BET) 1 000 à 2 500 €
Accompagnement par un architecte 10 à 15 % du montant des travaux
Excavation (décaissement) 20 € / m³
Coulage d’une dalle en béton armé et coupure de capillarité 30 à 150 € / m²
Drainage ou cuvelage 4 000 à 10 000 €
Raccordement VMC existante 250 €
Installation d'une VMC 600 à 4 000 €
Isolation sol 20 à 50 € / m²
Isolation murs 50 à 90 € / m²
Pose faux plafond placo avec isolation phonique 30 à 90 €/ m²
Pose revêtement de sol 25 à 200 € / m²
Pose peinture isolante aux murs 25 à 40 € / m²
Pose carrelage mural 50 à 190 € / m²
Pose peinture plafond 25 à 45 € / m²
Installation d'un puits de lumière 1 500 à 10 000 € / puits
Pose d'un soupirail 300 à 1 250 € / fenêtre
Création d'un saut de loup 1 200 à 1 500 € / ouverture
Création ou agrandissement trémie 1 000 à 5 000 €
Pose nouvel escalier 500 à 10 000 €
Ajout rangée tableau électrique 750 €
Prolongation réseau électrique 200 à 250 € / m linéaire
Raccordement chauffage central 50 à 200 € / m linéaire
Pose convecteur 200 à 500 € / radiateur
Pose radiateur à inertie 300 à 2 200 € / radiateur
Prolongation réseau de plomberie 150 € / m linéaire
Installation pompe de relevage 2 000 à 4 000 €
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
hemea (ex-Travauxlib)
hemea - Novare Construction SAS, en application de l'article L.523-1 du Code monétaire et financier, dispose d'un mandat d'exercice de services et sécurisation de paiement pour le compte de Lemonway, accrédité auprès de ACPR - Banque de France