Nos guides

Le travail d'un architecte peut sembler opaque et mystérieux pour la plupart des gens. Pourtant, l’architecte joue un rôle essentiel dans le bon déroulement d'un projet, qu’il s’agisse d’une rénovation, d’une extension, d’une surélévation, ou encore d’une construction neuve. Au travers de cet article, nous allons tenter de vous éclairer sur le rôle de l'architecte et les différentes phases d'un projet d'architecture.

Définition : qu'est-ce qu'un architecte ?

Définition d'un architecte

Un architecte est un professionnel diplômé (DPLG, DE ou DE-HMONP), dont les compétences sont reconnues par la loi, qui accompagne un maître d'ouvrage (le client) dans son projet de construction, d'agrandissement ou de rénovation d'un bâtiment (maison, immeuble, local commercial...). Lorsqu'un projet lui est confié, l'architecte va s'attacher à répondre aux demandes de son client, tout en s'assurant que l'intérêt collectif soit respecté.

Concrètement, l'architecte intervient à tous les niveaux d'un projet architectural :

  • le choix du terrain et l'étude de faisabilité du projet
  • la conception (dessin des plans)
  • la sélection d’entreprises prestataires
  • les démarches administratives et techniques
  • (éventuellement, si son diplôme le lui permet) le suivi du chantier, en tant que maître d’œuvre.

Architecte DPLG, DE, HMONP : comprendre les différents diplômes

Architecte DPLG, DE ou HMONP

Jusqu'en 2007, un étudiant en architecture devait effectuer 7 années d'études et une mise à l'épreuve pour prétendre au titre d'architecte DPLG (Diplômé Par Le Gouvernement). Ce diplôme lui permettait notamment de monter son propre cabinet. Avec l'entrée en vigueur de la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat), le DPLG a disparu au profit du DE (Diplôme d'Etat). Délivré au bout de 5 ans d'études, ce dernier, ne permet plus d'exercer le métier d'architecte en son nom propre. En effet, pour pouvoir monter sa propre structure, l'architecte DE doit désormais obtenir l'Habilitation à exercer la Maîtrise d'Oeuvre en son Nom Propre (HMONP), au terme d'une formation en alternance d'environ un an.

Plus d'infos : Quelles sont les différences entre un architecte DPLG, DE, ou HMONP ?

Recours à un architecte : dans quel cas est-il obligatoire ?

Recours à un architecte

En France, le recours à un architecte est obligatoire :

Il est également vivement conseillé de faire appel à un architecte dans le cas d'une rénovation impliquant l'ouverture d'un mur porteur. Celui-ci vérifiera la faisabilité de votre projet, ce qui aura pour effet de minimiser vos risques de refus d'autorisation préalable auprès de votre mairie.

Besoin d'un architecte pour votre projet ?

Obtenez une estimation maintenant

Pour en savoir plus sur les architectes :

Mission d'un architecte : phases d'un projet d'architecture

Les études d'esquisse (ESQ)

Egalement appelées "études de faisabilité" ou "études préliminaires", les esquisses sont la première phase du travail de l’architecte. Elles permettent d’évaluer les avantages et les inconvénients d’un terrain ou d’un bâtiment avant de s’engager dans les études d'avant-projet. Phases essentielles d'un projet d'architecture, elles ont 2 objectifs principaux :

1. Vérifier la faisabilité du projet

étude de faisabilité d'un projet d'architecture

L’architecte se déplace sur site pour un premier rendez-vous afin de faire un état des lieux sommaire, et de vous exprimer son avis concernant l’aménagement intérieur, la rénovation, l’agrandissement, la surélévation ou la construction de votre bien. A cette occasion, il vérifie la faisabilité du projet selon plusieurs éléments tels que les règles d’urbanisme, et le coûts des travaux prévisionnels.

2. Définir la mission de l’architecte

conditions des missions d'un architecte

Lors d’un second rendez-vous, l’architecte vous propose un contrat précisant les conditions de sa mission (rémunération, délais, etc.), ainsi qu’un récapitulatif sommaire des travaux souhaités. Selon les cas et votre budget, ces éléments peuvent être agrémentés de croquis ou de perspectives 3D vous permettant d’apprécier votre projet dans ses grandes lignes.

Ces deux rendez-vous donnent lieu à un programme architectural précis, comprenant :

  • les objectifs de votre projet,
  • les données du site (études de sol, données topographiques et climatiques, état des voies et des réseaux existants),
  • les contraintes réglementaires d’urbanisme,
  • vos exigences en termes de prix, de date, et de niveau de qualité souhaité.

Voir des exemples de contrat-type pour "Maison individuelle"

Besoin d'un architecte pour vos travaux ?

Nos architectes vous accompagnent de A à Z dans vos projets de construction, extension ou rénovation !

Obtenez un devis en ligne

Les études d'avant projet (AVP)

L'avant-projet sommaire (APS)

avant-projet sommaire architecture

Suite aux études préliminaires, l’architecte travaille sur la conception générale de votre projet. Le but de l’avant-projet sommaire est d’arrêter les dimensions principales de l’ouvrage ainsi que son aspect général.

L’avant-projet sommaire constitue donc une première version de votre projet final. Au cours de cette étape, l’architecte et vous échangez autour de ses propositions de plans. Profitez-en pour partager vos inspirations, vos goûts, et vos désirs avec l'architecte lors de cette étape du projet !

L'avant-projet définitif (APD)

avant-projet définitif architecture

L’avant-projet définitif permet d’aboutir à votre projet final. Il a pour objectif de :

  • fixer les dimensions finales de l'ouvrage (plans de masse, coupes et façades),
  • justifier les solutions techniques retenues,
  • préciser les matériaux choisis,
  • rédiger la notice descriptive des travaux.

L’architecte vous soumet l'ensemble des études d’avant-projet (APS et APD) pour approbation.

La demande de déclaration préalable de travaux (DP) et de permis de construire (PC)

Demande de permis via un architecte

Certains type de travaux nécessitent une validation de la mairie de la commune où va se dérouler le chantier. Cette obligation légale permet à la mairie de vérifier que votre projet respecte les règles d’urbanisme en vigueur.

  • Une demande de déclaration préalable de travaux est requise pour des travaux d’aménagement de faible importance, comme par exemple le remplacement d'une fenêtre. Plus d'infos
  • Une demande de permis de construire est exigée pour des travaux de grande ampleur, comme par exemple une extension. Plus d'infos

L’architecte constitue le dossier de demande de déclaration préalable des travaux ou de permis de construire, puis le dépose en mairie. Celle-ci dispose de 2 mois pour rendre sa réponse. Une fois la demande validée, l’architecte procède à l'affichage réglementaire sur site. Les tiers (le plus souvent, les voisins) ont 2 mois à partir de la date d’affichage sur site pour contester la validité du permis de construire ou de la déclaration préalable. Dans la plupart des cas, il s’écoule donc 4 mois entre le dépôt du dossier en mairie et le démarrage des travaux !

Le dossier de consultation des entreprises (DCE)

dossier de consultation d'entreprises

Une fois les plans arrêtés et les éventuelles autorisations accordées, l’architecte établit le dossier de consultation des entreprises. Celui-ci comprend :

  • Le cahier des clauses techniques particulières (CCTP) décrivant les travaux à effectuer par corps d’état et précisant les matériaux à utiliser. Il permet aux entrepreneurs de rédiger des devis fiables.
  • Les éléments graphiques permettant aux entrepreneurs de comprendre votre projet. Ces éléments sont par exemple les plans de faux-plafond, l’implantation des équipements électriques, ou encore le calepinage de sol (assemblage de pierres dans un ordre particulier).
  • Le cahier des clauses administratives générales (CCAG), c’est-à-dire les « règles du jeu » à respecter sur le chantier (dates des différents règlements, règles de sécurité à respecter sur le chantier, etc.).
consultation d'entreprises BTP

Sur la base de ce dossier, l'architecte organise une consultation d’entreprises :

  1. il décide avec vous du mode de consultation des entreprises(entreprises séparées, groupement d’entreprises ou entreprise générale pour plus de simplicité).
  2. il choisit les entreprises auprès desquelles il souhaite diffuser le dossier (2 voire 3 entreprises sur les plus gros projets). L’architecte consulte généralement des entreprises avec qui il a précédemment travaillé, c'est un gage de sérieux de sa part. Cela vous garantit que l'architecte et l'entrepreneur savent travailler ensemble : le suivi de votre chantier en sera d’autant plus facilité ! Pour accentuer encore plus ce levier, Travauxlib opère une sélection minutieuse pour ne labelliser que les meilleurs entreprises du bâtiment (Plus d'info sur notre processus de sélection des entreprises). Ainsi, vous être doublement assuré d'avoir affaire à des entrepreneurs de qualité.

Cette démarche de consultation permet de mettre en compétition plusieurs entités pour ne choisir que la meilleure offre entre celles que vous recevez.

Une fois les différentes propositions reçues, l'architecte vous accompagne dans leur analyse comparative.

Après sélection des meilleures entreprises, vous signerez l'ordre de service ordonnant l'ouverture du chantier.

Besoin d'un architecte pour votre projet ?

Obtenez un prix maintenant

La direction de l'exécution des travaux (DET) ou suivi de chantier

Direction d'exécution des travaux par un architecte

La fréquence des visites de l’architecte sur le chantier est en général hebdomadaire mais peut être ajustée en fonction des délais, des complexités de réalisation, ou des phases plus ou moins prenantes du chantier.

Durant cette étape du projet, l’architecte :

  • dirige et organise les réunions de chantier,
  • rédige les comptes rendus hebdomadaires et les diffuser aux intéressés,
  • vérifie l'avancement des travaux et leur conformité avec les plans établis,
  • s'assure de la bonne commande des matériaux,
  • établit les décomptes définitifs en fin de chantier des travaux effectivement réalisés.

La majeure partie de ce travail est réalisé dans l'ombre, hors chantier. L'architecte et l'entrepreneur sont en contact permanent pendant toute la durée du chantier.

L'assistance aux opérations de réception (AOR)

Une fois les travaux achevés, l’architecte vous assiste dans les opérations de réception des ouvrages.

Avant et pendant la réception du projet

Lors de cette phase du projet, l’architecte :

  • organise les visites des travaux en vue de leur réception (c’est ce que l’on appelle les opérations préalables à la réception ou OPR),
  • rédige les procès-verbaux et la liste des réserves que vous aurez éventuellement formulées.

A cette occasion, vous prononcez la réception des ouvrages pour chacune des entreprises, avec ou sans réserve. Les garanties légales s’appliquent à partir de la réception des ouvrages (ou des éventuelles levées de réserves).

Après la réception du projet

Postérieurement à la réception, l’architecte :

  • suit le déroulement des reprises liées aux éventuelles réserves,
  • constate, à la date prévue, la levée des réserves en votre présence et celle de l’entrepreneur.

Dans le cas où l’entreprise n'exécuterait pas ces reprises dans les délais fixés malgré une mise en demeure de l'architecte, les travaux seront exécutés par une autre entreprise, aux frais et risques de l’entrepreneur défaillant.

La mission de l’architecte s’achève après la levée des éventuelles réserves.

Après la réception des travaux, vous transmettrez la déclaration d’achèvement des travaux (le procès verbal de parfait achèvement) à la mairie.